Avancées vers une coalition du gouvernement

AllemagneL'immigration est l'une des questions les plus sensibles des discussions en cours entre les conservateurs d'Angela Merkel et le SPD.

La chancelière allemande Angela Merkel a de quoi sourire.

La chancelière allemande Angela Merkel a de quoi sourire.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les négociateurs de la CDU-CSU et du Parti social-démocrate (SPD), qui tentent de s'entendre sur un nouveau gouvernement de coalition en Allemagne, se sont accordés sur un projet de loi portant sur l'immigration qualifiée, ont rapporté mardi des médias allemands. L'immigration est l'une des questions les plus sensibles des «discussions exploratoires» en cours entre les conservateurs d'Angela Merkel et le SPD.

Un accord sur ce dossier, après les compromis trouvés lundi sur la fiscalité et sur les objectifs d'émissions carbonées, renforcerait la possibilité d'ouvrir des négociations formelles en vue d'une nouvelle coalition CDU-CSU/SPD.

Le réseau de presse allemand RND, citant un document d'un groupe de travail aux discussions exploratoires, rapporte que les délégations se sont accordées sur l'idée que les travailleurs qualifiés devraient être encouragés à venir en Allemagne, cela de façon régulée. Elles sont en revanche en désaccord sur le nom à donner à une telle future loi, ajoute RND.

Intégration à la peine

Plus d'un million de migrants, qui pour nombre d'entre eux fuyaient les conflits au Moyen-Orient, sont arrivés en Allemagne depuis la mi-2015, mais beaucoup d'entre eux peinent à s'intégrer sur le marché du travail en raison de problèmes de langue et d'un manque de qualifications. Or, la première économie d'Europe a besoin de main d'oeuvre qualifiée étant donné le vieillissement de sa population.

RND a indiqué d'autre part que les délégations s'étaient mises d'accord sur le développement de l'internet à très haut débit dans le pays d'ici 2025, un investissement qui nécessitera jusqu'à 12 milliards d'euros de financements publics au cours de la législature. Les partis se sont entendus aussi sur des incitations fiscales destinées à favoriser la recherche et l'investissement dans le numérique, poursuit RND. (ats/nxp)

Créé: 09.01.2018, 20h12

Articles en relation

Merkel et Schulz veulent sortir de l'impasse

Allemagne La chancelière et le chef des sociaux-démocrates ont promis dimanche «une nouvelle politique» en Allemagne. Plus...

Merkel repart dans sa quête d'un gouvernement

Allemagne La chancelière allemande va à nouveau tenter dimanche de trouver un accord avec les sociaux-démocrates en vue de former un gouvernement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.