L'avenir du Brexit doit se décider cette semaine

Royaume-UniLe Parlement britannique sera consulté à trois reprises cette semaine sur le Brexit. Les députés auront à choisir entre l'accord conclu avec l'UE, une sortie sans accord et un report du Brexit.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un peu moins de trois ans après le référendum sur l'UE, les députés britanniques vont décider dans les jours qui viennent comment et quand aura lieu le Brexit, théoriquement programmé pour le 29 mars. Voici les dates clefs de cette séquence décisive:

Lundi 11 mars

La Première ministre britannique Theresa May pourrait se rendre à Bruxelles lundi si elle réussi à obtenir les assurances sur l'accord de Brexit. Elle a réclamé à l'Union européenne des modifications pour convaincre les députés britanniques, qui avaient massivement rejeté le texte le 15 janvier, de l'adopter.

L'UE a refusé de rouvrir les négociations, tout en laissant la porte ouverte à des garanties sur le fonctionnement du «backstop», le filet de sécurité imaginé pour éviter le retour d'une frontière entre l'Irlande (membre de l'UE) et l'Irlande du Nord (une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni).

Theresa May s'est engagée à soumettre au vote le traité de retrait de l'UE d'ici à mardi, assorti des concessions qui auront été obtenues. Pour respecter ce calendrier, elle devra présenter lundi soir au plus tard une motion devant le Parlement.

Mardi 12 mars

C'est le Jour J pour l'avenir du Brexit: la Chambre des communes doit se prononcer une nouvelle fois sur le traité de divorce.

Avant cela, les députés scruteront à la loupe l'avis rédigé par l'attorney général Geoffrey Cox, chargé de conseiller juridiquement le gouvernement, sur ce que Theresa May aura obtenu dans les ultimes tractations avec Bruxelles.

Les votes sont attendus vers 20 heures (en Suisse)

Mercredi 13 mars

En cas de rejet la veille du traité de retrait, Theresa May demandera aux députés s'ils veulent quitter l'Union européenne sans accord («no deal»).

Jeudi 14 mars

Si les députés rejettent un «no deal», la Première ministre leur soumettra une proposition de report «limité» du Brexit.

Les 21 et 22 mars

Les dirigeants de l'UE, dont Theresa May, se réunissent pour le dernier sommet européen avant la date prévue pour le Brexit.

Vendredi 29 mars

Le Royaume-Uni doit théoriquement mettre un terme à plus de 40 d'appartenance à l'Union européenne - sauf report décidé par le Parlement. (afp/nxp)

Créé: 11.03.2019, 08h46

Articles en relation

Un report du divorce n'est désormais plus exclu

Brexit Programmé le 29 mars, le Brexit pourrait être reporté à la demande de Theresa May. L'UE y serait prête afin d'éviter le chaos. Plus...

Le Royaume-Uni entame une semaine décisive

Brexit Le texte du divorce de l'UE avec le Royaume-Uni, massivement rejeté le 15 janvier, sera à nouveau soumis au vote mardi. Plus...

Dialogue de sourds entre Londres et Bruxelles

Brexit Michel Barnier propose une version légèrement modifiée du «backstop» qui prévoit que l'Irlande du Nord reste dans l'union douanière. Inacceptable pour Theresa May. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...