Avion évacué à cause d'un téléphone fumeux

Etats-UnisUn Samsung Galaxy Note 7 a dégagé de la fumée sur le vol d'une compagnie américaine. L'avion a été évacué.

Plusieurs compagnies aériennes ont demandé à ce que l'utilisation de l'appareil soit proscrite sur leurs vols.

Plusieurs compagnies aériennes ont demandé à ce que l'utilisation de l'appareil soit proscrite sur leurs vols. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un avion a été évacué aux Etats-Unis après un dégagement de fumée provoqué par un téléphone Galaxy Note 7 de Samsung, dont le propriétaire assure qu'il s'agit d'un modèle de remplacement.

Dernière «phablette» haut de gamme du fabricant coréen, le Note 7 a fait l'objet le mois dernier d'un rappel mondial de 2,5 millions d'exemplaires pour un risque d'explosion, alors que des batteries défectueuses de la première version de l'appareil ont littéralement carbonisé certains exemplaires.

La compagnie Southwest Airlines a rapporté que son vol 994 avait dû être évacué mercredi alors qu'il s'apprêtait à décoller de l'aéroport de Louisville (Kentucky).

«Tous les clients et l'équipage ont quitté l'appareil calmement et en toute sécurité à travers la porte principale de la cabine», selon un communiqué de la compagnie.

Quelque 60% des acheteurs américains du Galaxy note 7 avaient remplacé leurs modèles à la fin septembre.

Brian Green, le passager identifié par les médias américains comme le propriétaire du téléphone à l'origine de l'évacuation, a assuré que son appareil était un modèle de remplacement.

Selon le site spécialisé dans la high-tech The Verge, il aurait éteint son téléphone avant le décollage, une affirmation confirmée par d'autres passagers, selon le New York Times.

Utilisation interdite

«Tant que nous ne serons pas en possession de l'appareil, nous ne pourrons pas confirmer que cet incident implique le nouveau Note 7», a réagi Samsung dans un communiqué.

«Nous travaillons avec les autorités et Southwest pour récupérer l'appareil et confirmer la cause (de l'incident). Lorsque nous l'aurons examiné, nous aurons plus d'informations à partager».

Face aux incidents sur la première version du Note 7, de nombreuses compagnies aériennes, et les autorités de la sécurité aérienne de pays comme l'Australie, le Canada, le Japon, l'Indonésie et l'Inde, avaient appelé à interdire l'utilisation du Galaxy Note 7 à bord des avions.

Le rappel de son dernier modèle phare est une gifle pour le groupe sud-coréen qui doit composer avec la féroce concurrence de l'américain Apple dans le haut de gamme, ainsi que des fabricants chinois comme Huawei.

(afp/nxp)

Créé: 06.10.2016, 11h15

Articles en relation

Explosion d'un Samsung Galaxy Note 7

Technologies Le smartphone de la marque sud-coréenne est de nouveau mis en cause par un événement survenu en Chine Plus...

Samsung distribue ses nouveaux Note 7

Corée du Sud Le géant sud-coréen a commencé lundi à distribuer de nouveaux smartphones en Corée du Sud en échange de ceux dont la batterie est susceptible d'exploser. Plus...

Le Galaxy Note 7 remis en vente le 28 septembre

Corée du Sud Samsung a annoncé vendredi qu'il relancerait la commercialisation de son dernier portable à la fin du mois. Plus...

Samsung rappelle un million de téléphones

Etats-Unis Les Etats-Unis ont annoncé le rappel d'un million de Galaxy Note 7 achetés avant le 15 septembre parce qu'ils présentent des risques d'explosion. Plus...

Samsung limite la recharge de ses batteries

Téléphonie Les batteries défectueuses du groupe sud-coréen auront une capacité limitée de chargement, pour éviter les explosions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.