Un avion ramène les dépouilles à Saint-Pétersbourg

EgypteUn avion transportant les corps de 144 des 224 victimes du crash d'un charter russe est arrivé à Saint-Pétersbourg.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un avion transportant les restes de 144 des 224 victimes du crash de l'avion de la compagnie russe Metrojet en Egypte a atterri tôt lundi matin à Saint-Pétersbourg. Le processus d'identification des corps peut commencer.

Cet avion est le premier à ramener les corps de personnes tuées lorsque l'Airbus A321-200 de Metrojet s'est écrasé samedi dans le désert égyptien du Sinaï. L'appareil s'est posé sur l'aéroport de Poulkovo, près de Saint-Pétersbourg, vers 04h00 (heure suisse).

Selon des représentants du ministère russe des situations d'urgence, l'avion transportait les restes de 144 victimes. Dimanche soir, une source aéroportuaire au Caire avait déclaré que l'appareil contenait les restes de 162 victimes du crash, qui a fait au total 224 morts.

Echantillons d'ADN

Un cortège de véhicules devait conduire les corps à un crématorium de Saint-Pétersbourg pour un processus d'identification devant débuter dans la journée, d'après le ministère qui a organisé ce vol. Pour faciliter cette identification, des membres des familles des victimes ont fourni des échantillons d'ADN dans un centre de crise installé près de l'aéroport.

Un mémorial improvisé comptant nombre de jouets en peluche a été installé sur le site pour rendre hommage aux disparus, parmi lesquels se trouvaient plusieurs enfants dont le plus jeune était âgé de 10 mois.

La plupart des morts étaient des vacanciers de Saint-Pétersbourg et de ses environs. Ils auraient dû atterrir en Russie samedi à mi-journée après un séjour dans la station balnéaire de Charm el-Cheikh.

Attentat toujours plausible

Les autorités égyptiennes et russes ont déclaré ne pas être pour le moment en mesure d'annoncer les causes du crash. L'hypothèse d'un attentat reste envisagée par les experts après la revendication de la branche égyptienne du groupe Etat islamique, qui a annoncé samedi avoir détruit l'avion en représailles, selon elle, aux raids russes en Syrie. Un groupe d'enquêteurs internationaux va collaborer avec les autorités égyptiennes.

Le chef des experts aéronautiques russes a déclaré que l'avion s'était disloqué «en l'air» pour une raison encore inconnue. «Les fragments se sont éparpillés sur une grande surface d'environ 20 km2», a déclaré au Caire Viktor Sorotchenko, directeur du comité intergouvernemental de l'aviation, cité par les agences de presse russes. Cette dislocation a eu lieu «à haute altitude», a précisé à la TV russe, le directeur de l'agence russe chargée du transport aérien, Alexandre Neradko. (ats/afp/nxp)

Créé: 02.11.2015, 07h31

Articles en relation

Après le deuil, le crash de l’avion russe en Egypte suscite des interrogations

Sinaï La revendication de Daech fait subsister le doute sur la nature du crash, malgré le démenti de Moscou et du Caire. Plus...

Crash en Égypte: l'avion s'est disloqué dans les airs

Enquête Le chef des experts aéronautiques russes précise qu'il est «trop tôt pour parler de quelconques conclusions». Plus...

Crash de l'avion russe: 163 corps retrouvés

Drame en Egypte Alors que la Russie vit une journée de deuil national ce dimanche, les investigations pour comprendre le drame et retrouver les corps se poursuivent. Plus...

Les causes du crash en Egypte restent mystérieuses

Charm el-Cheikh Un problème technique serait vraisemblablement à l'origine du drame, selon les autorités égyptiennes, mais le groupe Etat islamique affirmait sur Twitter avoir abattu l'appareil. Plus...

A Saint-Pétersbourg, les proches sous le choc

Crash en Egypte Poutine a déclaré dimanche journée de deuil national et exprimé ses «profondes condoléances» aux proches des victimes du crash dans le Sinaï, qui a fait 224 morts. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...