Les avions européens interdits d'espace aérien russe?

Crise ukrainienneSelon un journal russe, le gouvernement Poutine réfléchirait à interdire aux compagnies aériennes européennes le survol de son territoire. Ceci en réaction aux sanctions de l'UE dans la crise ukrainienne.

Les sanctions russes frapperaient de plein fouet Lufthansa, compagnie-mère de Swiss, qui ne pourrait plus passer par la Sibérie pour rejoindre l'Asie.

Les sanctions russes frapperaient de plein fouet Lufthansa, compagnie-mère de Swiss, qui ne pourrait plus passer par la Sibérie pour rejoindre l'Asie. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est une nouvelle qui pourrait frapper de plein fouet les compagnies aériennes européennes. En effet, selon le journal russe Vedomosti cité par le Tages-Anzeiger, Moscou envisagerait de leur interdire de survoler le territoire aérien russe. Ceci en réaction aux sanctions de Bruxelles dans la crise ukrainienne.

Le journal cite trois sources, selon lesquelles le ministre des Affaires étrangères tenterait de restreindre, voire d'interdire, les couloirs aériens sur la Russie. La décision n'aurait pas encore été arrêtée.

Selon le journal allemand Spiegel online, les compagnies ne pourraient plus transiter par la Sibérie pour rejoindre le continent asiatique. Du côté de Lufthansa, qui serait la principale concernée avec British Airways et Air France, on dit ne pas être au courant d'une telle potentielle interdiction. La compagnie refuse de prendre position sur ce qui ne sont, selon elle, que des rumeurs parues dans les médias.

Sanctions

Rappelons que l'UE a annoncé mardi passé de nouvelles sanctions contre Moscou en l'accusant d'implication dans la guerre en Ukraine. Ces sanctions sont les plus importantes décrétées contre la Russie depuis la fin de la Guerre froide. Elles sont entrées en vigueur vendredi dernier.

Concrètement, l'UE réduit l'accès de la Russie aux marchés de capitaux européens. Les entreprises de l'UE ne peuvent plus acheter des obligations, des actions ou tout autre instrument financier auprès des institutions financières russes, notamment les banques publiques, et de leurs filiales.

L'UE a par ailleurs décrété un embargo sur les achats et les ventes d'armes, de matériel militaire et de biens à double usage militaire et civil à la Russie.

Créé: 05.08.2014, 14h07

Articles en relation

Berne sanctionne 26 personnes et 18 entreprises liées aux pro-russes

Crise en Ukraine Le Département fédéral de l'économie a annoncé l'ajout lundi pour empêcher le contournement des sanctions internationales. Les mesures visent majoritairement des séparatistes prorusses. Plus...

Les combats font rage en périphérie de Donetsk

Ukraine De nouveaux combats entre forces ukrainiennes et séparatistes prorusses ont fait rage mardi aux portes de Donetsk, principal fief des insurgés dans l'est de l'Ukraine. Plus...

Berlin presse Berne d'appliquer les sanctions de l'UE

Crise en Ukraine L'Allemagne aimerait que la Suisse se joigne aux sanctions prises par l'Union européenne contre la Russie dans le cadre du dossier ukrainien. Plus...

L'Allemagne renonce à un gros projet militaire avec la Russie

Crise en Ukraine Berlin a bloqué un projet d'équipement militaire du groupe de défense Rheinmetall en Russie. Ceci dans le contexte de la crise entre Moscou et Kiev. Plus...

L'OTAN hausse le ton contre Moscou

Ukraine Alors que des combats ont encore endeuillé l'Est de l'Ukraine dimanche, l'OTAN a haussé le ton contre Moscou. Son secrétaire général a affirmé que l'agression russe «justifiait la préparation de nouveaux plans de défense». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.