Les avocats de Trump présentent leur défense

DestitutionLa défense de Donald Trump estime que son procès en destitution va à l'encontre de la Constitution américaine.

Donald Trump  le 18 janvier 2020.

Donald Trump le 18 janvier 2020. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les avocats de Donald Trump ont présenté samedi leur ligne de défense à trois jours de l'ouverture du procès en destitution du président des États-Unis, une procédure qu'ils jugent inconstitutionnelle et «dangereuse».

C'est la première fois depuis que l'équipe de défense a été annoncée vendredi par la Maison Blanche qu'elle présentait ses arguments, calqués sur ceux avancés depuis septembre par Donald Trump et les républicains.

Dans une première «réponse» écrite à l'acte d'accusation dressé par la Chambre des représentants avec les seules voix démocrates, les avocats estiment qu'il s'agit «une dangereuse attaque contre le droit des Américains à choisir librement leur président», a dit à la presse une source proche de l'équipe de défense. «C'est une tentative effrontée et illégale de renverser les résultats de l'élection de 2016 et d'interférer avec l'élection de 2020», a-t-elle ajouté.

L'acte d'accusation «viole la Constitution»

Le milliardaire républicain est formellement accusé d'avoir abusé de son pouvoir en réclamant de l'Ukraine qu'elle enquête sur son adversaire politique Joe Biden, bien placé pour l'affronter lors de la présidentielle de novembre. Selon l'acte d'accusation, il a fait pression sur le président ukrainien Volodymyr Zelensky en conditionnant une invitation à la Maison Blanche et une aide militaire cruciale à Kiev à l'annonce de ces enquêtes. Ensuite, il est accusé d'avoir fait entrave à l'enquête menée par la Chambre en refusant toute coopération gouvernementale.

«L'acte d'accusation est constitutionnellement irrecevable» et «ne comporte aucun crime ou violation de la loi», a affirmé la même source proche de l'équipe légale du président. Selon une autre source qui présentait également la réponse de la Maison Blanche, l'acte d'accusation «viole la Constitution» car il découle d'une enquête des démocrates «qui a privé de manière flagrante le président de ses droits». Cette procédure d'«impeachment» risque «de porter durablement atteinte aux institutions», a-t-elle prévenu.

Aucun donnant-donnant

Dans le détail, ces sources ont fait valoir que le président Trump avait finalement rencontré son homologue ukrainien en septembre à l'ONU, et que l'aide militaire avait été débloquée - même si, entre-temps, un lanceur d'alerte à l'intérieur de l'administration avait déclenché l'affaire. Il n'y a donc eu aucun donnant-donnant imposé à Kiev par l'ex-homme d'affaires new-yorkais, ont-elles plaidé.

Pat Cipollone, avocat de la Maison Blanche, dirigera l'équipe de défense, a annoncé vendredi la présidence. Il sera secondé par Jay Sekulow, avocat personnel de Donald Trump. Mais le camp présidentiel a également annoncé l'arrivée dans cette équipe de l'ex-procureur Kenneth Starr, acteur central de l'affaire Lewinsky et du procès en destitution de l'ancien président Bill Clinton, et du constitutionnaliste Alan Dershowitz, qui fut l'un des avocats d'O.J. Simpson. (afp/nxp)

Créé: 19.01.2020, 00h55

Articles en relation

Le premier acte du procès en destitution

États-Unis Jeudi, l'acte d'accusation à l'encontre du président américain Donald Trump a été lu devant le Sénat. Plus...

La Chambre transmet au Sénat l'acte d'accusation

Destitution de Trump Les élus ont adopté, mercredi, une résolution visant à soumettre au Sénat l'acte d'accusation contre le président américain. Plus...

Une bête noire de Trump portera l'accusation

Procès en destitution Le président américain est furax après que les démocrates ont désigné un ancien procureur pour suivre son procès en destitution. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...