Une baleine avec 40 kg de plastique dans l'estomac

Philippines Le cadavre d'une baleine a révélé que le cétacé était mort de faim faute de pouvoir s'alimenter: il avait 40 kilos de déchets en plastique dans l'estomac.

L'autopsie de la baleine a mis en évidence le danger que représentent les plastiques pour la faune.

L'autopsie de la baleine a mis en évidence le danger que représentent les plastiques pour la faune. Image: D'Bone Collector Museum

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une baleine est morte de faim avec 40 kilogrammes de déchets en plastique dans l'estomac après s'être échouée aux Philippines, ont annoncé lundi les autorités, les écologistes dénonçant l'un des pires cas du genre survenu ces dernières années.

Les défenseurs de l'environnement accusent l'archipel d'être l'un des plus grands pollueurs des mers en raison de l'usage généralisé de produits en plastique jetables.

Ce type de pollution, également prégnante dans d'autres pays du Sud-Est asiatique, est responsable de la mort régulière de baleines, tortues et autres espèces sauvages.

Son estomac était plein. De plastique

Dans le dernier cas en date, une baleine à bec de Cuvier est morte samedi dans la province méridionale du Val de Compostelle où elle s'était échouée le jour précédent, selon le bureau régional des pêches et des ressources aquatiques.

Le bureau des pêches, ainsi qu'un musée, le D'Bone Collector Museum, ont autopsié l'animal et découvert dans son estomac une quarantaine de kg de plastiques divers, dont des sacs de courses et des emballages de riz.

La baleine est morte de faim faute de pouvoir s'alimenter, son estomac étant rempli, a déclaré Darrell Blatchley, directeur du musée.

«C'est dégoûtant, cela brise le coeur», a-t-il déclaré à l'AFP. «Nous avons mené des autopsies sur 61 dauphins et baleines ces dix dernières années et c'est l'une des masses les plus importantes (de plastique) qu'on ait trouvées».

Le cétacé de 4,7 mètres s'est échoué vendredi dans la localité de Mabini. Les autorités locales aidées de pêcheurs ont tenté de la renflouer mais la baleine est revenue sur le rivage.

«Elle était incapable de nager toute seule. Elle était émaciée et faible», a déclaré à l'AFP Fatma Idris, directrice du bureau régional des pêches. «L'animal était déshydraté. Le second jour, elle luttait et vomissait du sang».

Près de 60 millions de sacs par an

Voici quelques semaines, la Global Alliance for Incinerator Alternative, un regroupement d'associations et d'ONG qui combattent l'incinération des déchets, a publié un rapport sur les quantités «choquantes» d'objets en plastique à usage unique aux Philippines, dont près de 60 millions de sacs par an.

La législation sur les déchets est stricte aux Philippines mais les écologistes disent qu'elle n'est guère appliquée.

Fin 2018, un cachalot a été retrouvé mort en Indonésie avec près de six kg de déchets en plastique dans l'estomac, dont 115 verres.

La même année, une baleine est morte en Thaïlande après avoir avalé plus de 80 sacs en plastique. Quelques jours après, une grosse tortue verte subissait le même sort. (afp/nxp)

Créé: 18.03.2019, 12h14

Articles en relation

Il est avalé par une baleine en filmant des requins

Afrique du Sud Un plongeur sud-africain a miraculeusement survécu après avoir été brièvement avalé par une baleine. Plus...

Un ferry heurte une baleine: 87 blessés

Japon Au moins 87 passagers d'un ferry rapide ont été blessés lorsque leur embarcation a, semble-t-il, heurté un animal dans la mer du Japon samedi, ont indiqué les garde-côtes. Plus...

L'Islande a peur pour son tourisme

Baleines Video La chasse commerciale à la baleine a été repourvue pour 5 ans dans les eaux du pays nordique. Les acteurs du tourisme craignent que cela ne refroidisse les visiteurs. Plus...

Des sonars militaires stressent la baleine à bec

Environnement Le lien entre les échouages massifs de certaines espèces de baleines et les exercices militaires en mer utilisant des sonars a été établi par des scientifiques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.