Banksy s'invite à la Biennale de Venise

ItalieLe célèbre artiste de rue Banksy a marqué son passage à Venise en y dessinant quelques oeuvres, dont celle où l'on peut voir un enfant migrant avec un gilet.

L'artiste Banksy est passé par Venise.

L'artiste Banksy est passé par Venise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un enfant migrant sur un mur décrépi qui lance un signal de détresse, des tableaux qui dénoncent la présence des paquebots de croisière sur la lagune: le célèbre artiste de rue Banksy a révélé, à sa manière, qu'il s'était invité à la Biennale de Venise.

Dans une vidéo postée sur son compte Instagram, l'artiste célèbre pour ses pochoirs satiriques ou subversifs, s'est glissé dans le manteau, et sous le chapeau, d'un peintre ambulant installant tréteaux et chevalet sur le quai d'un canal vénitien, sous l'oeil intrigué des badauds et des touristes.

Peu à peu, l'inconnu dévoile une série de neufs toiles qui, une fois réunies, représente un paquebot qui se fraye un passage au milieu de gondoles rappelant un Canaletto... Un anachronisme baptisé «Venice in oil» (Venise dans l'huile) qui semble vouloir dénoncer le tourisme de masse et les navires géants qui envahissent la Sérénissime.

L'artiste lance au passage une petite pique aux organisateurs de la Biennale de Venise, rendez-vous d'art contemporain qui s'est ouvert le 11 mai. «Bien qu'étant l'événement artistique le plus grand et le plus prestigieux au monde, je n'ai jamais été invité pour une raison quelconque», ironise-t-il dans son post.

Oeuvre marquante à la Cité des Doges

Sa vidéo, déjà vue plus de deux millions de fois, le montre aussi sur la célébrissime place Saint-Marc, alors que des policiers municipaux lui indiquent qu'il n'est pas autorisé a y installer son stand, comme il semblait vouloir le faire.

Mais le plus connu des «streets artists» anonymes a, semble-t-il, marqué son passage dans la Cité des Doges par une autre de ses oeuvres: un graffiti apparu ces derniers jours sur un mur de la ville représentant un enfant migrant portant un gilet de sauvetage et brandissant une fumée de détresse rose.

Comme d'habitude, l'artiste n'a pas signé son oeuvre mais pour les internautes qui connaissent son travail l'identité de son auteur ne fait aucun doute, d'autant qu'il a laissé, là encore, une vidéo sur son compte Instagram pour l'authentifier.

Célèbre pour ses provocations, Banksy avait jeté le trouble dans le monde de l'art en octobre dernier en faisant s'autodétruire sous les yeux du public l'une de ses oeuvres juste après son acquisition pour 1,042 million de livres (1,185 million d'euros) chez Sotheby's, à Londres. (afp/nxp)

Créé: 23.05.2019, 16h07

Articles en relation

Une oeuvre engagée attribuée à Banksy

Londres Un graffiti qui pourrait être l'œuvre de l'artiste Banksy est apparu dans un quartier qui servait jusqu'à récemment de QG aux manifestants d'Extinction Rebellion. Plus...

Banksy a-t-il habillé les murs de Bordeaux?

«Gilets jaunes» À Bordeaux, l'authenticité de graffitis sur les «gilets jaunes» ressemblant au style du mystérieux «street artist» britannique fait débat. Plus...

Le dessin en lambeaux de Banksy exposé

Allemagne «Love is in the bin», le tableau de Banksy qui s'était autodétruit lors d'une vente aux enchères, est exposé à Baden-Baden. Plus...

Une oeuvre de Banksy volée au Bataclan

Paris Une oeuvre de l'artiste britannique Banksy, réalisée sur une sortie de secours du Bataclan en hommage aux victimes de l'attentat terroriste du 13 novembre 2015, a été volée. Plus...

L’art de faire de l’argent

Etats-Unis Video L’artiste américain Ron English a acheté une œuvre de Banksy qu’il recouvrira de peinture blanche avant de la remettre en vente. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.