Passer au contenu principal

Etats-UnisBarack Obama ne va pas lancer sa propre télévision

Les rumeurs sont nombreuses sur ce que fera l'actuel président américain après le 20 janvier.

Barack et Michelle Obama à Washington le 1er décembre 2016 à l'illumination du sapin de Noël.
Barack et Michelle Obama à Washington le 1er décembre 2016 à l'illumination du sapin de Noël.
AFP

Les propos récurrents du président américain Barack Obama sur les défis de l'information à l'heure des réseaux sociaux et les spéculations sur sa «vie d'après» alimentent les rumeurs. Mais son équipe est formelle: il n'est pas sur le point de lancer sa télévision.

«@POTUS (le président des Etats-Unis, NDLR) s'intéresse aux changements dans la façon dont les gens consomment l'information, mais il n'a aucun projet visant à s'investir dans le monde des médias après son départ», a écrit sur Twitter vendredi Jen Psaki, sa directrice de la communication.

Cette dernière réagissait à un article publié sur le site Mic selon lequel le 44e président des Etats-Unis envisagerait de lancer «son propre groupe de médias».

A de nombreuses reprises lors de la campagne visant à désigner son successeur et depuis l'élection du républicain Donald Trump le 8 novembre, M. Obama a exprimé son inquiétude sur la façon dont l'information était désormais distribuée et digérée.

Fausses informations

Dans le nouvel écosystème des médias, «tout est vrai et tout est faux», soulignait-il récemment dans un entretien au New Yorker.

«La capacité de disséminer des fausses informations, des théories du complot ahurissantes ou de décrire l'opposition de façon négative et biaisée sans la moindre réfutation: tout ceci s'est accéléré et a contribué à polariser l'électorat et à rendre très difficile toute conversation», expliquait-il.

Interrogé par le magazine Rolling Stone sur sa reconversion, il a expliqué qu'il entendait s'impliquer dans la mise en place de sa fondation. Il a insisté sur la nécessité de former et d'aider la prochaine génération de dirigeants.

Détaillant ses projets à compter du 20 janvier, date à laquelle il cédera se place dans le bureau ovale à M. Trump, M. Obama a précisé vouloir, à très court terme, «dormir pendant deux semaines et partir avec ma femme pour des vacances bien méritées». Il a aussi confirmé sa volonté de se consacrer, durant les premiers mois de sa retraite politique, à l'écriture d'un livre.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.