Un bateau de migrants coule, deux enfants se noient

GrèceUn bateau de migrants a coulé près de l'île grecque de Samos. Trois personnes sont mortes, dont deux enfants.

Des migrants essaient toujours de rallier les îles grecques.

Des migrants essaient toujours de rallier les îles grecques. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moins trois personnes dont deux enfants sont mortes jeudi lorsqu'un bateau de migrants a coulé près de l'île grecque de Samos, ont annoncé les garde-côtes.

Au moins douze personnes se seraient trouvées à bord de ce bateau. Les deux enfants sont décédés peu après avoir été recueillis, et le corps d'un homme a été trouvé peu après, ont déclaré les garde-côtes grecs.

Plus de 200 candidats à l'exil sont morts depuis le début de l'année en mer Méditerranée, la plupart d'entre eux en essayant de se rendre en Italie, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

En 2018, près de 48'000 réfugiés ou migrants sont entrés en Grèce dont environ 32'000 via les îles de la mer Egée proches des côtes turques. Au total, plus de 70'000 migrants et réfugiés vivent en Grèce actuellement. (ats/nxp)

Créé: 07.03.2019, 08h00

Articles en relation

Italie: 900 migrants évacués d'un bidonville

Crise migratoire Promis par Matteo Salvini, le démantèlement du camp de fortune de San Ferdinando, dans le Sud de l'Italie, a débuté mercredi. Plus...

Des migrants forcent l'entrée du port de Calais

France Une cinquantaine de migrants ont réussi à grimper à bord d'un ferry, perturbant le trafic des bateaux temporairement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.