Passer au contenu principal

Berlin souffre de sa réputation de «ville catastrophe»

Accueil déplorable des réfugiés, administration lente, aéroport neuf mais toujours fermé: la ville cumule les incompétences.

Une partie des 70?000 migrants ont été entassés dans l’ancien aéroport de Tempelhof.
Une partie des 70?000 migrants ont été entassés dans l’ancien aéroport de Tempelhof.
MARKUS SCHREIBER/AP

Berlin est l’une des destinations les plus en vogue en Europe. Avec plus de 12 millions de touristes par an, la capitale allemande a retrouvé le sourire après la déprime de la Réunification.

L’économie redécolle (avec néanmoins 10% de chômage), les comptes sont revenus à l’équilibre, la dette astronomique est passée sous la barre symbolique des 60 milliards. Et pourtant, Berlin continue d’être la risée de toute l’Allemagne. La ville la plus peuplée d’Allemagne et la plus pauvre (après Brême) n’arrive pas à se défaire de son image de ville chaotique. Ecoles en mauvais état, administrations débordées, manque de logements à loyer modéré, attentes interminables pour obtenir un document… rien ne fonctionne correctement dans la capitale de la première puissance économique d’Europe!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.