Berlusconi visé par une nouvelle enquête

Italie ItalieDéjà poursuivi par d'autres affaires de corruption ou de moeurs, le cavaliere est soupçonné d'avoir acheté une décision de justice.

Silvio Berlusconi .

Silvio Berlusconi . Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi est visé par un nouvelle enquête pour corruption par la justice de son pays, les magistrats le soupçonnant d'avoir acheté une décision judiciaire favorable à sa cause, rapportent jeudi soir les médias.

Selon le site internet du quotidien «La Repubblica», la décision «suspecte» remonte à mars 2016 quand le Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative, a annulé une décision d'un tribunal administratif qui avait imposé à Silvio Berlusconi de vendre des actions qu'il détenait dans la banque Mediolanum, conformément à une requête de la Banque d'Italie.

Selon l'agence de presse AGI, trois autres personnes sont également visées dans cette enquête, dont le juge du Conseil d'Etat qui a préparé la décision favorable à M. Berlusconi, un avocat et un ancien fonctionnaire du siège de la présidence du gouvernement.

Plusieurs scandales

Au cours d'une perquisition au domicile de ce dernier, il y a plusieurs années, les forces de l'ordre ont trouvé 250'000 euros en espèces, des copies de certains verdicts du Conseil d'Etat ainsi que l'ébauche du verdict sur les actions détenues par M. Berlusconi dans la banque Mediolanum, selon la même source.

«Il s'agit d'une affaire dans laquelle la position de M. Berlusconi a été classée sans suite et nous sommes convaincus que cette fois-ci ce sera la même chose», a réagi son avocat, Niccolo Ghedini, cité par «La Repubblica».

M. Berlusconi, 82 ans, est poursuivi par la justice de son pays dans plusieurs autres affaires, entre autres pour subornation de témoin dans le cadre du scandale «Rubygate» et des fameuses soirées «bunga-bunga». (afp/nxp)

Créé: 07.03.2019, 22h30

Galerie photo

Silvio Berlusconi n'est plus «Cavaliere»

Silvio Berlusconi n'est plus «Cavaliere» Condamné pour fraude fiscale, Silvio Berlusconi a été interdit de mandat pour 2 ans. L'ancien chef du gouvernement italien a également perdu son titre de Cavaliere.

Galerie photo

Berlusconi chassé du parlement italien

Berlusconi chassé du parlement italien Au centre de la vie politique italienne depuis 20 ans, Silvio Berlusconi a été chassé mercredi du parlement après une infamante condamnation pour fraude fiscale.

Galerie photo

Berlusconi bénévole auprès des malades d'Alzheimer

Berlusconi bénévole auprès des malades d'Alzheimer Silvio Berlusconi a été condamné à un an de prison qu'il purge sous forme de travaux d'intérêt général. Il s'occupe de malades d'Alzheimer dans un centre près de Milan.

Articles en relation

Escortes: nouveau procès pour Berlusconi

Italie L'ex-chef du gouvernement italien à nouveau renvoyé devant la justice pour subornation de témoin dans un procès sur des escortes. Plus...

C'est officiel: Berlusconi a racheté le SS Monza

Football La société de l'ancien président de l'AC Milan a fait l'acquisition de 100% des parts du club de Serie C. Plus...

Feu vert au retour en politique de Berlusconi

Italie Le magnat des médias, âgé de 81 ans, aurait initialement dû attendre jusqu'en 2019 pour être autorisé à se présenter devant les électeurs. Plus...

Sorrentino signe un portrait décadent de Berlusconi

Cinéma Sexe, drogue et pouvoir sont au menu du très attendu film sur le Cavaliere qui est sorti sur les écrans italiens ce mardi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.