Berne a gelé 160 millions de francs

PortugalDans le contexte de la faillite de la banque portugaise Banco Espirito Santo (BES), le Ministère public de la Confédération soupçonne plusieurs personnes de blanchiment d'argent.

Photo d'illustration. La Banque portugaise Espirito Santo.

Photo d'illustration. La Banque portugaise Espirito Santo. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Environ 160 millions de francs ont été gelés. Plusieurs perquisitions ont été menées en septembre 2014 dans le cadre de cette procédure pénale, ouverte un mois plus tôt, a indiqué à l'ats le MPC, revenant sur des informations parues dans «Le Matin Dimanche» et la «SonntagsZeitung». L'autorité a ainsi répondu à une demande d'entraide judiciaire du Portugal.

En raison des vastes investigations menées, une équipe d'enquête commune a été mise sur pied en mai 2015 avec les autorités portugaises, précise encore le MPC. Ce dernier ne peut pas apporter davantage de précisions.

Soupçons en Angola

Selon les informations des deux journaux dominicaux, les autorités suisses s'intéressent notamment à l'ancien directeur de la filiale angolaise de la banque portugaise. Ce dernier est soupçonné de blanchiment d'argent.

Au Portugal, il est également soupçonné d'avoir participé à une vaste escroquerie. Lorsqu'il dirigeait la filiale angolaise de Banco Espirito Santo, l'établissement aurait accordé en masse des crédits non couverts, qui n'auraient jamais été remboursés. L'ancien directeur et sa famille en auraient eux-mêmes profité, à hauteur de 500 millions de dollars (autant de francs suisses), selon les deux journaux.

La banque Banco Espirito Santo avait fait faillite en août 2014. Les autorités portugaises avaient alors transféré ses actifs sains dans une nouvelle banque baptisée Novo Banco, renflouée à hauteur de 4,9 milliards d'euros (5,2 milliards de francs). Les actifs considérés comme toxiques sont restés dans l'entité d'origine, avec une valeur quasiment nulle.

L'Etat portugais a annoncé vendredi avoir cédé 75% de Novo Banco au fonds américain Lone Star. Ce dernier s'est engagé à la recapitaliser à hauteur d'un milliard d'euros. (ats/nxp)

Créé: 02.04.2017, 11h16

Articles en relation

Espirito Santo: une firme lausannoise dément tout rôle litigieux

Banques La société financière suisse Eurofin, établie à Lausanne, a vigoureusement démenti lundi des informations parues dans le Wall Street Journal concernant son rôle litigieux dans la déroute de la banque portugaise Banco Espirito Santo. Plus...

Les petits actionnaires de Banco Espirito Santo se rebiffent

Portugal Les petits actionnaires de la banque portugaise Espirito Santo (BES) trinquent mais ils n'ont pas dit leur dernier mot. Plus...

L'ex-PDG de la banque Espirito Santo a été arrêté

Portugal L'ancien directeur général de la banque portugaise Espirito Santo (BES), Ricardo Salgado, a été arrêté jeudi matin dans sa maison des environs de Lisbonne. Il doit être interrogé dans le cadre d'une affaire de blanchiment d'argent. Plus...

Lisbonne sauve Banco Espirito Santo, pas ses actionnaires

Banque Soucieux de freiner la contagion, l'Etat portugais s'est résolu à renflouer à hauteur de 4,4 milliards d'euros la banque en difficulté Espirito Santo. Une nouvelle entité, Nova Banco, sera créée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.