Bernie Sanders prêt à «travailler» avec Clinton

Présidentielle américaineLe candidat septuagénaire estime que «Donald Trump serait clairement un désastre en tant que président des Etats-Unis».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le sénateur du Vermont Bernie Sanders a affiché jeudi sa volonté de travailler avec Hillary Clinton, qui vient d'emporter les primaires démocrates américaines, afin de vaincre le républicain Donald Trump tout en réaffirmant qu'il restait pour l'heure dans la course.

«Je suis impatient de la rencontrer prochainement pour voir comment nous pouvons travailler ensemble pour vaincre Donald Trump et créer un gouvernement qui nous représente tous», a-t-il affirmé à la Maison Blanche à l'issue d'une rencontre d'un peu plus d'une heure avec le président Barack Obama.

Le candidat septuagénaire reste techniquement en course même s'il est acquis que la convention de Philadelphie fin juillet investira sa rivale.

Trump, un désastre

«Dans mon esprit, et dans celui d'une majorité d'Américains, Donald Trump serait clairement un désastre en tant que président des Etats-Unis», a-t-il ajouté, restant très évasif sur son tête-à-tête avec M. Obama.

«Il est évident que ferai tout ce qui est en mon pouvoir (...) pour m'assurer que Donald Trump ne devienne pas président», a-t-il encore ajouté.

M. Obama, à la manoeuvre depuis plusieurs jours pour s'assurer que les démocrates soit en ordre de bataille derrière Hillary Clinton pour l'élection présidentielle du 8 novembre, ne s'est pas exprimé à l'issue de cette rencontre. (ats/nxp)

Créé: 09.06.2016, 19h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.