Passer au contenu principal

TerrorismeLe bilan des attentats de Bruxelles s'alourdit

Le bilan des attentats du 22 mars se monte désormais à au moins 35 morts, selon un nouveau bilan annoncé lundi par les autorités.

Deux semaines après les attentats meurtriers qui ont visé l'aéroport et le métro de Bruxelles, soixante-six blessés sont toujours hospitalisés, dont trente-sept aux soins intensifs. (Lundi 4 avril 2016)
Deux semaines après les attentats meurtriers qui ont visé l'aéroport et le métro de Bruxelles, soixante-six blessés sont toujours hospitalisés, dont trente-sept aux soins intensifs. (Lundi 4 avril 2016)
EPA, Keystone
Une quarantaine de vols sous haute surveillance sont prévus au départ et à l'arrivée de l'aéroport international de Bruxelles. (Lundi 4 avril 2016)
Une quarantaine de vols sous haute surveillance sont prévus au départ et à l'arrivée de l'aéroport international de Bruxelles. (Lundi 4 avril 2016)
AFP
Deux explosions ont frappé l'aéroport international de Bruxelles-Zaventem mardi matin.
Deux explosions ont frappé l'aéroport international de Bruxelles-Zaventem mardi matin.
Keystone
1 / 100

Selon des responsables s'exprimant au centre de crise belge, 31 victimes ont été retrouvées mortes à l'aéroport et dans le métro de la capitale belge et quatre ont succombé des suites de leurs blessures à l'hôpital. Le bilan précédent avait fait état de 31 morts.

L'enquête avance

Trois hommes ont été inculpés en Belgique pour «participation aux activités d'un groupe terroriste» à la suite d'une opération menée dimanche dans plusieurs villes du pays, a annoncé lundi le parquet fédéral. Les autorités ont dans le même temps annoncé que les attentats de Bruxelles ont fait 35 morts.

Selon des responsables s'exprimant au centre de crise belge, 31 victimes ont été retrouvées mortes à l'aéroport et dans le métro de la capitale belge et quatre ont succombé des suites de leurs blessures à l'hôpital. Le bilan précédent avait fait état de 31 morts. Ces chiffres n'incluent pas les trois kamikazes tués.

Le parquet a pour sa part annoncé dans un communiqué que Yassine A., Mohamed B. et Aboubaker O. ont été écroués. Il évoque une «opération judiciaire antiterroriste» mais sans faire de lien avec les attentats meurtriers du 22 mars à Bruxelles. Une quatrième personne qui était encore en garde à vue dans ce dossier a été remise en liberté sans être inculpée.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.