Passer au contenu principal

Le bilan du séisme s'alourdit encore

La catastrophe qui s'est abattue sur l'Iran dimanche soir a tué 433 personnes et le nombre de blessés oscillerait entre 7700 et 9400.

Selon un nouveau bilan, le séisme a fait 433 morts et le nombre de blessés oscillerait entre 7700 et 9400. Des dizaines de milliers de personnes sont contraintes de vivre hors de chez elles, selon l'agence officielle Isna. (16 novembre 2017)
Selon un nouveau bilan, le séisme a fait 433 morts et le nombre de blessés oscillerait entre 7700 et 9400. Des dizaines de milliers de personnes sont contraintes de vivre hors de chez elles, selon l'agence officielle Isna. (16 novembre 2017)
Keystone
L'Iran a mis fin mardi matin aux opérations de secours dans les zones touchées. Le bilan s'établissait alors à  421 morts et 7370 blessés dans la province occidentale de Kermanshah, et à 8 morts et 336 blessés en Irak. (Image - lundi 13 novembre 2017)
L'Iran a mis fin mardi matin aux opérations de secours dans les zones touchées. Le bilan s'établissait alors à 421 morts et 7370 blessés dans la province occidentale de Kermanshah, et à 8 morts et 336 blessés en Irak. (Image - lundi 13 novembre 2017)
AFP
Les secousses ont été ressenties jusqu'à Bagdad en Irak. (Lundi 13 novembre 2017)
Les secousses ont été ressenties jusqu'à Bagdad en Irak. (Lundi 13 novembre 2017)
AFP
1 / 17

Le bilan du séisme ayant frappé dimanche soir l'ouest de l'Iran a été revu officiellement à 433 morts jeudi alors que la situation reste critique dans les zones sinistrées.

Toutes les victimes ont été recensées dans la province de Kermanshah, frontalière de l'Irak, pays où le séisme a fait huit morts. Citées par l'agence Isna, les autorités locales ont annoncé que les écoles, fermées dans toute la province depuis lundi, rouvriraient samedi, premier jour de la semaine iranienne, sauf dans les comtés de Sar-e Pol-e Zahab, Qasr-e Shirin et Salas-e Babajani, les plus touchés par le tremblement de terre.

Au total, quelque 30'000 logements ont été détruits ou endommagés, selon les estimations officielles, et des dizaines de milliers de personnes sont contraintes de vivre hors de chez elles. Selon l'agence officielle Irna, 51'000 tentes ont été installées dans les zones sinistrées pour offrir un logement d'urgence.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.