Blocus stratégique: les identitaires lèvent le camp

France-ItalieLes militants d'extrême droite qui bloquaient le col de l'Echelle, point de passage de migrants dans les Alpes, ont annoncé leur départ.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le camp est en train d'être démonté et tous les militants redescendent du col de l'Echelle», a déclaré Romain Espino, un porte-parole de ce groupuscule d'extrême droite Génération identitaire (GI), adepte d'actions spectaculaires. Les militants prévoient de «continuer à patrouiller» dans la semaine «sur les différentes routes connues pour être des passages de clandestins».

«Frontière fermée»

Samedi matin, ils avaient été une centaine de diverses nationalités au col de l'Echelle, «point stratégique de passage des clandestins» culminant à 1762 mètres à six kilomètres de la frontière italienne.

Après avoir matérialisé une «frontière symbolique» avec du grillage pour «notifier» aux migrants «que la frontière est fermée et qu'ils doivent rentrer chez eux», ils avaient déployé une banderole géante à flanc de montagne, relayant ce message en anglais.

Selon Romain Espino, des militants de GI qui distribuaient des tracts, côté italien, sur cette opération «ont croisé un groupe de clandestins et leur ont dit que la frontière était fermée».

La gauche a dénoncé cette opération samedi au Parlement, en plein débat tendu sur le projet de loi «Asile-immigration». Le chef de file de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a fustigé la «petite bande d'une centaine de personnes», des «amis de Mme Le Pen», en référence à la cheffe du Front national.

Opération de communication

L'opération s'est déroulée sous la surveillance constante des forces de l'ordre, présentes depuis le début pour ce que la préfecture a présenté comme une «opération de communication».

«Leur action a consisté en une opération de communication uniquement, en matérialisant la frontière entre la France et l'Italie par la pose d'un filet plastique et le déploiement d'une banderole», a indiqué la préfecture des Hautes-Alpes dans un communiqué. (ats/nxp)

Créé: 22.04.2018, 18h09

Articles en relation

Les identitaires bloquent un col stratégique

France Une centaine de militants de Génération identitaire se sont déployés au col de l'Echelle, point de passage de migrants dans les Alpes françaises.. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.