Passer au contenu principal

Bogota accueille bien les déserteurs vénézuéliens

La Colombie a réitéré sa volonté d'accueillir le millier de déserteurs de l'armée vénézuélienne.

Le président autoproclamé du Venezuela, Juan Guaido.
Le président autoproclamé du Venezuela, Juan Guaido.
AFP

La Colombie a assuré dimanche qu'elle continuera à accueillir les quelque 1000 déserteurs de l'armée vénézuélienne ayant trouvé abri sur son territoire. Certains d'entre eux avaient affirmé qu'ils étaient sur le point d'être expulsés.

Le soutien colombien, qui comporte nourriture et logement, sera maintenu jusqu'à l'identification de «mesures pour des solutions à moyen terme», a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. La veille, des déserteurs vénézuéliens abrités dans les villes frontalières de Cucuta et Villa del Rosario ont affirmé à la presse locale qu'ils redoutaient d'être évincés des foyers d'accueil.

«Ils nous ont dit que nous avons trois ou quatre jours pour partir et trouver un endroit pour aller, qu'ils allaient nous donner un matelas, un drap et 300'000 pesos (110 dollars)», a indiqué un homme se présentant comme étant le sergent Luis Gonzalez.

L'ambassadeur vénézuélien en Colombie nommé par le leader de l'opposition et président autoproclamé Juan Guaido a annoncé qu'il avait des discussions avec les autorités colombiennes pour obtenir la permission pour ces déserteurs de poursuivre dans leur pays d'accueil une carrière dans d'autres domaines d'activité.

Reconnu par quelque 50 pays dont les Etats-Unis, Juan Guaido a offert l'amnistie aux militaires qui cesseraient d'obéir au président Nicolas Maduro. M. Maduro bénéficie toujours du soutien de l'état-major des forces armées vénézuéliennes, qui comptent plus de 365'000 membres, auxquels s'ajoutent 1,6 million de miliciens civils.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.