Des bolides d'une course sauvage stoppés

FranceDeux participants au «Modball Rally» ont commis de gros excès de vitesse, lundi à proximité d'Auxerre.

Les bolides sont partis dimanche de Londres.

Les bolides sont partis dimanche de Londres. Image: dr/Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après six conducteurs dans le nord dimanche, deux autres participants à une course clandestine de bolides de luxe ont été arrêtés sur une autoroute française, dont un Allemand contrôlé à 253 km/h, a-t-on appris mardi auprès de la gendarmerie. Un Britannique a également été intercepté à 198 km/h, ont précisé les gendarmes.

Les contrôles ont eu lieu lundi entre 12H30 (10H30 GMT) et 13H30, non loin d'Auxerre (centre). Les vitesses retenues par les forces de l'ordre ont été ramenées à 243 km/h et 188 km/h.

Les deux conducteurs d'une trentaine d'années ont fait l'objet d'une rétention de leur permis de conduire et ont dû s'acquitter d'une consignation de 750 euros mais sont repartis libres, a ajouté la même source.

Ils participaient au «Modball Rally», course non autorisée organisée annuellement depuis 2007 en Europe mais également en Australie et aux Etats-Unis. Les quelque 180 bolides se dirigent vers l'Autriche, point final le 29 juin de cette course par étapes passant par Paris, Lyon, Monaco et Venise.

Dimanche, les six voitures interceptées dans le nord de la France avaient été chronométrées entre 153 et la vitesse record de 265 km/h d'un conducteur britannique. (afp/nxp)

Créé: 26.06.2018, 13h31

Articles en relation

Un bolide de luxe contrôlé à 265 km/h

France Un conducteur britannique, participant à une course clandestine de voitures luxueuses, a été contrôlé dimanche après-midi sur une autoroute du nord de la France, près de Calais. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.