Bolsonaro veut exploiter une réserve indigène

BrésilLe président élu brésilien a promis lundi d'exploiter les ressources naturelles d'une gigantesque réserve indigène.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président élu du Brésil, Jair Bolsonaro, cherchera à exploiter les ressources naturelles d'une gigantesque réserve indigène dans l'Amazone, à la frontière du Venezuela et de la Guyane, a-t-il promis lundi. Lors d'une cérémonie d'inauguration à Rio, il a évoqué le potentiel de la réserve Raposa Serra do Sol, dans l'État de Roraima (nord).

«C'est la région la plus riche du monde. Il y a moyen d'exploiter de manière rationnelle. Et du côté des indigènes, de leur verser des redevances et de les intégrer à la société» a déclaré M. Bolsonaro lors d'une cérémonie à Rio de Janeiro.

La Raposa Serra do Sol, délimitée en 2005, s'étend sur 17'000 km2, sur lesquels vivent quelque 17'000 autochtones. Elle renferme d'importants gisements de minerais comme le niobium, un métal léger utilisé dans la sidérurgie et l'aéronautique, et la deuxième plus grande réserve d'uranium au monde. Cette zone abrite également d'abondantes réserves d'or, d'étain, de cuivre et de diamants.

Pendant sa campagne et peu après avoir gagné l'élection présidentielle en octobre dernier, l'ancien militaire avait déclaré qu'il reverrait la carte des réserves indigènes, les jugeant «surdimensionnées».

Protection constitutionnelle

«L'indigène ne peut pas rester confiné dans une zone délimitée comme s'il s'agissait d'un animal dans un zoo», estimait M. Bolsonaro dans un entretien il y a quelques mois. Ces personnes sont des «êtres humains comme nous, qui veulent évoluer, avoir l'électricité, un médecin, un dentiste, internet, jouer au football».

Le président élu, qui a remis en question la participation de son pays à l'accord de Paris sur le changement climatique, a également évoqué la possibilité de reprendre les études pour la construction de centrales hydroélectriques en Amazonie. Selon les experts, une telle initiative bouleverserait l'écosystème du fleuve Amazone et de ses affluents, et forcerait le déplacement des populations. La Constitution brésilienne protège les droits des peuples autochtones sur leurs terres. (ats/nxp)

Créé: 18.12.2018, 04h49

Pompeo représentera les Etats-Unis à l'investiture de Bolsonaro

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo représentera son pays à l'investiture de Jair Bolsonaro au Brésil le 1er janvier, a annoncé lundi la Maison Blanche. Celui qui est parfois décrit comme le «Trump tropical» n'a pas fait mystère de son intention de faire prendre un virage à 180 degrés à la diplomatie brésilienne pour la réorienter vers Washington.

Articles en relation

Le député Bolsonaro, fils de, veut rétablir la peine de mort

Brésil Le député Eduardo Bolsonaro, fils du président élu d'extrême droite Jair Bolsonaro, a déclaré» être en faveur d'un référendum sur le rétablissement de la peine capitale. Plus...

L'extradition de Cesare Battisti est ordonnée

Brésil Le président Michel Temer a signé vendredi un décret pour que cet ex-militant d'extrême gauche italien soit reconnu coupable de meurtre dans son pays. Plus...

Un gouvernement militaire et ultra-libéral

Brésil Le futur gouvernement du président brésilien Jair Bolsonaro est connu. Et il présente un profil atypique. Plus...

Bolsonaro gouvernera «au bénéfice de tous»

Brésil Jair Bolsonaro a promis de gouverner les 210 millions de Brésiliens «sans distinction» de «race, sexe ou religion». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.