Bombe découverte: un suspect a été interpellé

Nouvelle-ZélandeLa police néo-zélandaise a exclu tout lien mercredi entre la découverte d'une bombe la veille à Christchurch et le carnage du 15 mars dans lequel 50 musulmans ont été tués par un suprémaciste blanc.

Un survivant de Christchurch raconte.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police a arrêté un homme de 33 ans mardi après la découverte d'un paquet suspect et de munitions dans un terrain vague de cette grande ville de l'Ile du Sud. Le suspect a été inculpé de possession d'explosifs, de munitions et d'armes et a comparu devant un tribunal mercredi, a dit la police.

«Nous ne recherchons personne d'autre en relation avec cet incident», a déclaré le commissaire Corrie Parnell dans un communiqué. «Il n'existe aucun lien connu entre l'homme de 33 ans et les attaques du 15 mars à Christchurch».

En état d'alerte

D'après la presse néo-zélandaise, Jay Michael H.-R. a été inculpé entre autres de possession d'un engin explosif artisanal, d'explosifs en émulsion et d'un détonateur. Il a été placé en détention provisoire jusqu'à une nouvelle audience le 6 mai.

La ville est toujours en état d'alerte après les attaques lors desquelles un extrémiste australien de 28 ans a tué 50 fidèles dans deux mosquées et a diffusé en direct le massacre sur les réseaux sociaux.

La semaine dernière, d'importantes mesures de sécurité avaient été mises en place pour la venue du prince William qui a rencontré des survivants du carnage.

Créé: 01.05.2019, 09h13

Galerie photo

Attentat dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande

Attentat dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande Un extrémiste de droite australien de 28 ans a tué 51 personnes qui fréquentaient un lieu de culte musulman le 15 mars 2019.

Articles en relation

Un paquet suspect découvert à Christchurch

Nouvelle-Zélande La police a localisé un paquet contenant un engin explosif présumé et des munitions dans un terrain vague de la ville victime d'un attentat le 15 mars. Plus...

Le groupe État islamique revendique les attentats

Sri Lanka L'organe de propagande de Daech dit avoir été aux commandes des actes terroristes qui ont frappé l'île dimanche. Colombo a établi qu'il s'agissait de représailles aux tueries de Christchurch. Plus...

Expertise psychiatrique en vue pour le tireur

Attentat de Christchurch Un juge a ordonné vendredi l'expertise psychiatrique du tireur des mosquées de Christchurch. Plus...

Les musulmans seront «en sécurité» après le drame

Nouvelle-Zélande Les autorités néo-zélandaises tentent de rassurer le monde musulman après les attaques meurtrières de Christchurch. Plus...

Wellington rend hommage aux victimes

Attentat de Christchurch Une semaine après l'attentat de Christchurch, un appel à la prière a été diffusé vendredi dans tout le pays, suivi de deux minutes de silence. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.