Le boom des sites de rencontre musulmans

Révolution sur InternetEn quelques années, le Web a modifié très profondément les relations entre hommes et femmes.

Le nouveau marché en ligne pour les sites de rencontre musulmans est en plein boom.

Le nouveau marché en ligne pour les sites de rencontre musulmans est en plein boom.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Adeem Younis n’était qu’un jeune étudiant lorsqu’il a lancé le site de rencontre pour célibataires SingleMuslim.com dans un petit local situé au-dessus d’un fast-food de Wakefield, dans le nord de l’Angleterre. C’était en l’an 2000. Aujourd’hui, il affiche plus d’un million de membres. Et ce n’est là qu’un exemple parmi beaucoup d’autres!

On assiste à un formidable boom de ce nouveau marché en ligne, qui attire des musulmans de tout âge et quel que soit leur degré de religiosité, assure Lydia Green, de la chaîne britannique BBC Arabic. Une explosion également en cours dans le cyberespace francophone. Le site Mektoube.fr, destiné aux célibataires maghrébins, prétend réunir 2 millions d’inscrits. Quant à la version française de Muslima.com, ce serait le réseau qui croît le plus vite. Et cela, même si Meetarabic.fr fait multiplié les campagnes de publicité. Sans oublier Inchallah.com, qui se dit «No 1 de la rencontre musulmane en France».

Féministes ou polygames

Il y en a pour tous les goûts. Muslimmatrimony.com permet de rechercher un partenaire de la bonne confession, mais aussi d’un courant religieux, voire un adepte d’une doctrine précise. Quant à SecondWife.com, il se met au service des candidats à la polygamie. Dans un genre très différent, Ishqr.com propose aux femmes modernes de trouver «un frère féministe, modeste et courageux ou un musulman aimant autant Rumi (ndlr: le poète) que le granola.»

Tous ces sites ont littéralement changé la vie des célibataires. «Les musulmans pieux ne se croisent pas au pub ou en boîte! Il y a peu d’occasions pour faire des rencontres en dehors des contacts arrangés par les familles», confie à la BBC un certain Muhammad, qui a rencontré sa femme «en ligne».

Publicité pour SingleMuslim.com

Surtout, le phénomène bouscule des sociétés conservatrices, analyse l’anthropologue Corinne Fortier dans le journal du Centre national de la recherche scientifique (CNRS): «Les réseaux sociaux ont changé la façon dont les hommes et les femmes entrent en contact. Les sites de rencontre sont devenus monnaie courante et aident les jeunes filles qui disposent encore de peu d’espace de liberté à se soustraire au contrôle parental.»

Evolution des mœurs

«Le Web, mais aussi les SMS, leur offre la possibilité d’échanger librement avec des garçons, d’entretenir des liens plus intimes et dans certains cas d’échapper au mariage arrangé, qui reste un idéal dans beaucoup de familles», précise encore la chercheuse. Bref, «Internet est en train de modifier en profondeur les rapports entre hommes et femmes», car il permet soudain «une expression des affects et une connaissance de l’autre sexe tout à fait inédites dans ces sociétés». (24 heures)

Créé: 19.12.2014, 17h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 11 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...