Boris Johnson n'y arrive pas avec Bruxelles

Royaume-UniLe nouveau chef de la diplomatie britannique devait aller à Bruxelles mais son avion a dû atterrir en urgence près de Londres.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les débuts agités de Boris Johnson à la tête de la diplomatie britannique continuent: l'avion dans lequel il se rendait dimanche à Bruxelles pour rencontrer ses pairs européens a dû atterrir en urgence près de Londres.

«Il y a eu un problème technique sur le jet de la Royal Air Force (RAF) dimanche après-midi entre Londres et Bruxelles, à bord duquel se trouvaient le ministre des Affaires étrangères et des responsables du ministère, obligeant l'avion à atterrir à l'aéroport de Luton», a déclaré un porte-parole du ministère.

«Après un léger retard, le ministre a continué sa route vers Bruxelles par d'autres moyens», a-t-il ajouté.

Le jet BAE 146 a eu un problème de système hydraulique, les pompiers ont été déployés quand l'avion a atterri à l'aéroport au nord de Londres, selon le quotidien The Guardian.

La nomination par la nouvelle Première ministre Theresa May de Boris Johnson, chantre du Brexit, a provoqué sarcasmes et critiques en Europe.

Attendu «pour un premier contact»

L'ancien maire conservateur de Londres devait d'abord être reçu dimanche soir par la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini «pour un premier contact» à l'occasion d'un dîner privé, avant sa rencontre avec ses homologues européens lundi à l'occasion de leur réunion mensuelle.

Lors de sa toute première sortie en tant que ministre des Affaires étrangères, jeudi à l'ambassade de France à Londres pour la réception du 14 juillet, où il a tenu à chanter la Marseillaise et «rassurer» sur son amour de l'Europe, Boris Johnson a prononcé un discours autant hué qu'applaudi.

Lors de sa première semaine en poste, Boris Johnson a eu à réagir à l'attentat de Nice, dans le sud de la France, et à la tentative de coup d'Etat en Turquie.

(afp/nxp)

Créé: 17.07.2016, 22h56

Articles en relation

Pas de garantie aux nouveaux migrants de l'UE

Royaume-Uni Le ministre du Brexit affirme que l'article 50 ne sera pas activé avant 2017. Plus...

Les Britanniques hostiles à un nouveau référendum

Brexit Une grande partie estime également que Theresa May n'a pas à convoquer d'élections législatives. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.