Le ministre de l’Economie traite des salariées d'«illettrées»

FranceEmmanuel Macron, arrivé avec une image de technocrate brillant et d'ex-financier aisé, a commis une bourde dès sa première intervention dans les médias en parlant de salariées «illettrées» d'une entreprise.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans une tentative maladroite de donner un exemple concret des maux de la France, Emmanuel Macron a évoqué mercredi 17 septembre sur les ondes de la radio Europe 1 les salariées d'un abattoir en Bretagne (ouest), en liquidation judiciaire, qu'il a récemment visité, disant que "beaucoup sont illettrées".

Emmanuel Macron soulignait que selon lui cette situation, alliée à l'absence de permis de conduire, coûteux et long à obtenir en France, les empêchait de trouver du travail ailleurs.

Ces déclarations ont provoqué un tollé notamment en Bretagne, où d'anciens salariés et des syndicalistes ont dénoncé des propos «inadmissibles», du «mépris».

Plates excuses

Répondant à une question sur le sujet d'un député de l'opposition à l'Assemblée, Emmanuel Macron a présenté ses «excuses les plus plates aux salariés» «blessés» et exprimé ses «regrets», se défendant néanmoins de tout mépris.

«C'est très maladroit et cela tombe dans un contexte compliqué pour le gouvernement, pour le rapport de la gauche aux milieux populaires et pour lui personnellement, dans le cadre de son entrée en fonction alors qu'il est attendu au tournant» après avoir été «encensé», a résumé le politologue Jérôme Fourquet, de l'institut d'études d'opinion Ifop.

«D'aucuns feront le rapprochement entre le parcours de Emmanuel Macron, notamment à la banque Rothschild, et le symbole que certains veulent y voir: incarnation du tournant social libéral et un certain mépris de classe», explique-t-il.

Emmanuel Macron «s'est excusé, dont acte», a réagi le premier ministre, Manuel Valls. «C'est suffisamment rare dans la vie politique qu'un ministre, qu'un responsable s'excuse pour des propos (...) pour qu'on en rajoute pas», a-t-il ajouté.

L'illettrisme concerne toujours en France 7% des adultes de 18 à 65 ans, soit 2,5 millions de personnes, selon une étude de l'Insee rendue publique fin 2012. (afp/nxp)

Créé: 17.09.2014, 22h26

Articles en relation

Macron aussi bien accueilli à droite qu'à gauche

France Le nouveau ministre de l'Economie Emmanuel Macron est aussi bien accueilli à droite qu'à gauche, selon un sondage réalisé par Odoxa pour l'émission CQFD sur I-Télé. Plus...

La France «malade» n'a pas d'autre choix que les réformes

Chômage Le ministre français de l'économie, Emmanuel Macron, a déclaré mercredi que la France n'a d'autre choix que de se réformer. Plus...

Montebourg: «Hollande ment tout le temps»

France Dans un ouvrage à paraître le 10 septembre, l'ex-ministre de l’Économie multiplie les tacles à l'encontre de François Hollande. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.