Passer au contenu principal

JaponLe bras droit de Ghosn libéré sous caution

Le tribunal de Tokyo accepte de libérer sous caution l'Américain Greg Kelly, arrêté le 19 novembre en même temps que l'ex-PDG de Nissan Carlos Ghosn.

L'ancien administrateur de Nissan, Greg Kelly, accusé de complicité avec Carlos Ghosn, a été libéré sous caution mardi par le tribunal de district de Tokyo, selon un communiqué de la cour. Le montant de la caution s'élève à 70 millions de yens (626'000 francs).

La somme a été versée en liquide, selon le tribunal. M. Kelly a quitté le centre de détention de Tokyo en compagnie de son avocat Yoichi Kitamura vers 22h45 (14h45 suisse) dans un taxi, a indiqué un journaliste de Reuters sur place. De nombreux journalistes s'étaient massés devant le centre de détention. Le parquet avait fait appel mais celui-ci a été rejeté.

Greg Kelly a été arrêté le 19 novembre et placé en détention. Il est soupçonné d'avoir aidé l'ex-président de Nissan à sous-évaluer ses revenus pendant plusieurs années chez le constructeur automobile japonais. L'homme, âgé de 62 ans, est aussi soupçonné d'avoir participé à une minoration d'émoluments de M. Ghosn de 2015 à 2018. Lui-même dément toute malversation.

Un mois en cellule

Peu après l'arrestation des deux hommes, Nissan avait démis M. Ghosn de la présidence du conseil d'administration et M. Kelly de ses fonctions de représentation. M. Ghosn demeure en revanche PDG du groupe français Renault et de l'alliance formée avec les Japonais Nissan et Mitsubishi Motors, devenue le premier ensemble automobile mondiale.

Carlos Ghosn, qui a déjà passé un mois en cellule, a de nouveau été placé en état d'arrestation vendredi sur la base de nouvelles accusations selon lesquelles il aurait fait passer dans les comptes du constructeur japonais des pertes de 1,85 milliard de yens sur des investissements personnels. Le parquet de Tokyo a prolongé dimanche de dix jours sa détention.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.