Brexit: Tony Blair et Theresa May s'écharpent

Royaume UniTheresa May a accusé Tony Blair de chercher à «saper» le Brexit en appelant à un second référendum. L'ex-chef de gouvernement travailliste l'estime, lui, «irresponsable».

Tony Blair.
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le fait pour Tony Blair d'aller à Bruxelles et de chercher à saper nos négociations en plaidant pour un deuxième référendum est une insulte envers le poste qu'il a occupé et le peuple qu'il a servi», fustige la Première ministre, dans une déclaration transmise aux médias samedi soir.

«Nous ne pouvons pas, comme il le ferait, abdiquer la responsabilité de cette décision», ajoute Theresa May. Elle a maintes fois rejeté l'option d'un second référendum sur le Brexit, défendue par plusieurs partis d'opposition, une partie du Labour, et des personnalités.

«Convaincre de force les députés»

«Ce qui est irresponsable, c'est d'essayer de convaincre de force les députés d'accepter un accord qu'ils considèrent franchement comme mauvais en menaçant de quitter l'Union européenne sans accord, s'ils ne suivent pas la ligne», a riposté Tony Blair, via le compte Twitter de son cercle de réflexion, Tony Blair Institute.

Theresa May dit «se battre pour un bon accord pour le Royaume-Uni». Elle a obtenu un accord avec l'Union européenne après 17 mois de négociations difficiles, mais souhaite encore des «garanties» pour convaincre les députés britanniques, très divisés, de voter le texte.

Tony Blair préconise que le Parlement vote sur différentes options, dont l'accord négocié par Theresa May. «Si (les députés) ne peuvent pas se mettre d'accord, ce qui est logique est de redonner la voix au peuple», argumente Tony Blair.

Il s'est exprimé sur le sujet à Londres vendredi, alors que Theresa May rencontrait les dirigeants européens à Bruxelles. «Trop de personnes veulent saboter le processus (du Brexit) pour défendre leurs propres intérêts politiques - plutôt que d'agir dans l'intérêt national», a déclaré Theresa May. (ats/nxp)

Créé: 16.12.2018, 15h43

«Dégâts irréparables» en cas de second référendum, prévient May

Theresa May doit mettre en garde lundi les parlementaires contre les «dégâts irréparables» que pourrait provoquer, selon elle, la tenue d'un second référendum sur le Brexit. «Ne rompons pas la confiance du peuple britannique en organisant un nouveau référendum» sur le Brexit, doit-elle dire aux élus, selon des extraits de son discours diffusés par ses services. Un nouveau scrutin «entraînerait des dégâts irréparables pour l'intégrité de notre vie politique», doit-elle prévenir.

Galerie photo

Articles en relation

Donald Trump veut un divorce net

Brexit Les partisans d'une rupture complète avec l'Union européenne peuvent compter sur le soutien du président américain. Plus...

Theresa May repart bredouille de Bruxelles

Brexit La cheffe du gouvernement britannique aurait «exaspéré» ses 27 homologues lors du Conseil européen qui s'est tenu ces dernières heures. Plus...

Londres et Berne trouvent un accord sur le Brexit

Suisse L'accord approuvé par le Conseil fédéral posera les bases des futures relations avec la Grande-Bretagne après son Brexit. Plus...

Le populisme a eu le vent en poupe en 2018

Monde Il y eut d'abord le Brexit et l'élection de Donald Trump. Puis en 2018, la victoire des populistes et nationalistes en Italie et de Jair Bolsonaro au Brésil. Plus...

Londres demande de l'aide à l'UE, qui s'agace

Brexit Jean-Claude Juncker a publiquement repoussé les demandes de Theresa May, qui demandait des garanties supplémentaires. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.