Passer au contenu principal

AngleterreBritish Airways reprend ses vols depuis Londres

Cloués au sol depuis samedi par une panne informatique, les avions repartent progressivement de Heathrow et Gatwick.

Des retards et des annulations sont encore à prévoir au cours de la journée. (Dimanche 23 mai 2017)
Des retards et des annulations sont encore à prévoir au cours de la journée. (Dimanche 23 mai 2017)
AFP

La compagnie British Airways a commencé dimanche à reprendre ses vols à partir des deux principaux aéroports de Londres, Heathrow et Gatwick. Depuis plus de 24 heures, une panne informatique avait provoqué de très fortes perturbations.

A 11h45, treize vols vers des destinations européennes avaient été annulés, tandis qu'une vingtaine avait été retardés, d'après un décompte effectué par l'AFP. Plus tôt dans la matinée, la compagnie avait publié un communiqué et assuré qu'«une grande proportion des vols court-courriers» devrait être assurée. Elle a demandé à ses clients de vérifier que le départ de leur avion était maintenu «avant de se rendre à l'aéroport», pour éviter que les scènes de chaos qui ont marqué la journée de dimanche ne se reproduisent.

Plaintes des voyageurs

British Airways (BA) indique qu'elle pense assurer la majorité de ses vols à partir d'Heathrow et la quasi-totalité à partir de Gatwick. L'aéroport d'Heathrow a toutefois dit s'attendre à de nouveaux retards et à des annulations de vols de BA.

Au terminal 5 de l'aéroport d'Heathrow, où BA est la compagnie la plus importante, des centaines de passagers attendaient dimanche et les panneaux d'embarquement indiquaient des vols annulés. Certains passagers étaient enroulés dans des couvertures sur le sol ou dormaient affalés sur des chariots à bagages.

Plusieurs voyageurs se sont plaints d'un manque d'information de la part du personnel de BA à l'aéroport. D'autres racontaient que leurs bagages avaient été perdus.

Pas une cyberattaque

Alex Cruz, le PDG de British Airways, qui appartient au groupe IAG, a indiqué qu'il n'existait pas d'éléments montrant que la panne géante survenue samedi soit la conséquence d'une attaque informatique. Selon lui, l'incident a été provoqué par un problème d'alimentation électrique.

Le PDG a prévenu qu'il y aurait encore des retards en raison des effets de la perturbation de samedi et que certains vols courts seraient annulés. Il a aussi demandé aux passagers de ne pas arriver avec trop d'avance pour prendre leurs vols à Heathrow, en expliquant qu'ils ne seraient admis au terminal 5 que 90 minutes avant l'heure de départ prévue pour leur vol.

Problème d'alimentation électrique

La compagnie britannique a annulé l'ensemble de ses vols prévus samedi au départ d'Heathrow et de Gatwick après qu'une coupure d'électricité eut provoqué un dysfonctionnement de ses services informatiques au niveau mondial.

Survenue en plein week-end prolongé, la panne pourrait coûter cher à la compagnie, certaines études avançant des chiffres allant jusqu'à 125 millions de francs. BA a annoncé qu'elle traitait les demandes de remboursement de ses clients qui n'ont pu voyager, et qu'une «politique de remboursement plus souple» avait été mise en place.

Pas la première du genre

L'incident subi par British Airways est d'une ampleur inédite, mais il n'est pas le premier du genre. En août dernier, Delta Airlines avait dû annuler des centaines de vols après une coupure de courant qui avait affecté ses systèmes informatiques.

Le mois dernier, c'était Lufthansa et Air France qui avaient été touchées par une panne empêchant l'embarquement des passagers. Et British Airways avait déjà subi des pannes informatiques en juillet et septembre 2016, causant des retards importants.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.