Passer au contenu principal

NucléaireBugey: Paris informera Genève en cas d'accident

La Suisse et la France ont conclu en 1989 un accord sur les échanges d'informations en cas d'accident dans une centrale nucléaire.

Centrale nucléaire du Bugey, près de Lyon.
Centrale nucléaire du Bugey, près de Lyon.
Archives/photo d'illustration, Keystone

La France informera directement le canton de Genève en cas d'accident à la centrale nucléaire du Bugey. Le Conseil fédéral a approuvé mercredi un échange de lettres avec Paris concernant la transmission d'informations en cas d'incident pouvant avoir des conséquences radiologiques.

La Suisse et la France ont conclu en 1989 un accord sur les échanges d'informations de tels cas. Le texte est régulièrement adapté et complété par des échanges de lettres.

En 2008, cela a permis de définir les procédures d'alerte et de transmission d'informations en cas d'incident mineur ou de situation d'urgence touchant la centrale nucléaire française de Fessenheim, près de Bâle.

Le nouvel échange de lettres définit des procédures similaires pour la centrale française du Bugey et les centrales suisses de Beznau, Gösgen, Leibstadt et Mühleberg. Il permet aux autorités de l'Hexagone compétentes de prévenir directement le canton de Genève.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.