Cacophonie sur une pseudo «affaire Fabius»

Compte en SuisseLe quotidien Libération a annoncé que Mediapart enquêtait sur l'existence d'un compte en Suisse appartenant au ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. La rumeur est démentie de toutes parts.

«Je démens formellement la rumeur, relayée par <i>Libération </i>dans son édition du lundi 8 avril», a indiqué cette nuit dans un communiqué Laurent Fabius.

«Je démens formellement la rumeur, relayée par Libération dans son édition du lundi 8 avril», a indiqué cette nuit dans un communiqué Laurent Fabius. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il règne comme une atmosphère de chasse aux sorcières doublée d'une course au scoop dans la presse française.

Reprenons depuis le début: le journal Libération a affirmé dans son édition de lundi qu'après avoir fait chuter Cahuzac, Mediapart enquêtait sur une nouvelle affaire d'Etat.

Sur la base de «preuves en sa possession», le site d'investigation explorerait la piste d'un compte non-déclaré appartenant au ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius. Le compte aurait été établi en Suisse, comme celui de l'ex-ministre du Budget.

Week-end agité

Libération déclare que le journaliste Fabrice Arfi, à l'origine de l'affaire Cahuzac, aurait confronté Laurent Fabius sur un éventuel compte en Suisse. Le ministre aurait passé un week-end très agité, circulant entre l'Elysée et Matignon.

Dans le même article, Jean-Michel Darroi, l'avocat de Laurent Fabius, nie par avance les fondements de l'enquête que mènerait Mediapart: «Le ministre dément avec force toutes les rumeurs qui circulent et assure n’avoir jamais eu de comptes en Suisse, ni dans aucun paradis fiscal», affirme l'homme de loi.

La rumeur a été ensuite à nouveau démentie par le principal intéressé dans la nuit, via un communiqué officiel. «Je démens formellement la rumeur, relayée par Libération dans son édition du lundi 8 avril, m'attribuant un compte en Suisse. Elle ne repose sur aucun élément matériel et est dénuée de tout fondement», déclare Laurent Fabius. Le ministre précise avoir mandaté un avocat pour prouver ses dires et faire cesser ces accusations qu'il juge «calomnieuses».

Colère de Mediapart

En quelques heures, tous les médias français ont relayé l'affaire. Face à cet emballement, le site Mediapart ne cache pas sa colère. Son directeur Edwy Plenel regrette ainsi qu'un titre tel que Libé puisse monter en épingle une rumeur et en publier par la même occasion un démenti officiel. Il fait part de sa critique dans un tweet:

Edwy Plenel s'étonne en outre que l'avocat de Laurent Fabius ait pris la peine de répondre au journal: «Pourquoi il dément une rumeur? Je suis sidéré de voir des journaux faire des articles sur des rumeurs», s'indigne-t-il, dans une citation relayée par Rue89.

Dans son blog du jour (à lire en accès libre), il revient encore sur l'affaire. Le journaliste rappelle un fait établi depuis longtemps par la sociologie: pour donner consistance a une rumeur, même en la démentant, il suffit d'en parler. Le ministre français des Affaires étrangères voit donc selon lui sa réputation entachée sans preuves tangibles.

Démenti ou rumeur?

Au final, le directeur de Mediapart ne confirme ni n'infirme l'existence d'une enquête de sa rédaction sur Laurent Fabius. «Nous ne répondons que de ce que nous rendons public, en l’assumant et en le revendiquant. Ce que nous faisons en amont ne regarde personne d’autre que nous, nos sources, nos interlocuteurs», souligne-t-il dans son blog.

Libération a pour sa part sorti les boucliers: «Nous avons fait cette Une non pas sur une rumeur mais sur un démenti car une rumeur n'est pas une information», se défend Sylvain Bourmeau, directeur adjoint de la rédaction de Libération sur les chaînes de télévision LCI et i-Télé. Blanc bonnet, bonnet blanc?

VIDEO. Le démenti de Sylvain Bourmeau, directeur adjoint de la rédaction de Libération, sur LCI lundi matin. (nxp)

Créé: 08.04.2013, 11h07

Articles en relation

Laurent Fabius dément des rumeurs sur un compte en Suisse

France Le journal Libération de lundi relayerait une rumeur selon laquelle le ministre des Affaires étrangères possèderait un compte bancaire en Suisse. Laurent Fabius a annoncé des poursuites. Plus...

«La France devrait amnistier les fraudeurs fiscaux»

Philippe Kenel Après les affaires Cahuzac, Guérini et Augier, l'avocat fiscaliste Philippe Kenel estime que François Hollande devrait opter pour une amnistie, afin que cesse en France la chasse aux fraudeurs du fisc. Plus...

Hollande prépare des mesures-chocs après le scandale Cahuzac

France Sous pression de toutes parts, le président français François Hollande prépare des mesures de moralisation de la vie politique pour juguler la crise suscitée par l'affaire Jérôme Cahuzac. Plus...

Cahuzac aurait tenté de placer 15 millions d'euros en Suisse

Fraude fiscale L’ancien ministre français du Budget Jérôme Cahuzac aurait cherché à placer 15 millions d’euros dans un établissement de gestion financière genevois, selon la RTS. Son avocat juge cette information pas «crédible». Plus...

60% des Français veulent un remaniement du gouvernement

Affaire Cahuzac Une majorité de Français (60%) est favorable à un remaniement du gouvernement après le séisme de l'affaire Cahuzac. C'est la conclusion d'un sondage du Journal du Dimanche (JDD). Plus...

La Une de Libération du lundi 8 avril 2013 lance l'affaire Fabius. (Image: DR)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.