Passer au contenu principal

Le calvaire de la soldate Savtchenko

La pilote de l’armée ukrainienne détenue en Russie depuis huit mois entame son 82e jour de grève de la faim.

La pilote de l’armée ukrainienne Nadia Savtchenko se meurt en silence dans les geôles du Kremlin.
La pilote de l’armée ukrainienne Nadia Savtchenko se meurt en silence dans les geôles du Kremlin.
EPA

A l’heure des obsèques de l’opposant russe Boris Nemtsov, ardent défenseur de la cause ukrainienne assassiné vendredi soir à Moscou, une autre opposante à la politique de Vladimir Poutine, la pilote de l’armée ukrainienne Nadia Savtchenko, se meurt en silence dans les geôles du Kremlin.

Détenue depuis juillet et en grève de la faim depuis décembre, la jeune femme de 33 ans est accusée par Moscou d’avoir participé à l’assassinat de deux journalistes russes dans l’est de l’Ukraine. Elle encourt jusqu’à 20 ans de prison.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.