Passer au contenu principal

Cameron choisit le parlement pour lancer sa campagne contre le Brexit

Le premier ministre britannique a défendu ce mercredi l’accord conclu mardi avec Bruxelles. Le référendum pourrait avoir lieu en juin.

David Cameron. Photo d'illustration.
David Cameron. Photo d'illustration.
AP

«Le dénouement est proche». Venu hier devant le parlement de Westminster défendre l’accord conclu la veille avec Bruxelles pour éviter une sortie de la Grande-Bretagne de l’UE - le fameux Brexit - David Cameron a laissé entendre qu’il pourrait convoquer les électeurs aux urnes le 23 juin prochain.

D’ici là, le chef du gouvernement de Sa Majesté - qui est favorable au maintien de son pays dans une Union européenne (UE) réformée - aura du pain sur la planche. D’abord pour convaincre ses 27 partenaires européens lors d’un sommet prévu les 18 et 19 février prochains.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.