Passer au contenu principal

Attentat à Nice: les réactions politiques

Après l'attaque qui a fait au moins 84 morts sur la Promenade des Anglais, les politiciens ont réagi sur Twitter.

Un détenu suspecté de participation à l'attentat de Nice s'est donné la mort en prison. (Mardi 12 juin 2018)
Un détenu suspecté de participation à l'attentat de Nice s'est donné la mort en prison. (Mardi 12 juin 2018)
AFP
Le procureur de Nice Jean-Michel Prêtre a donné une conférence de presse, durant laquelle il a annoncé que les plaintes sur la sécurité de la Promenade des Anglais, provenant de familles de victimes des attentats de Nice, avaient été classées. (Jeudi 19 janvier 2017)
Le procureur de Nice Jean-Michel Prêtre a donné une conférence de presse, durant laquelle il a annoncé que les plaintes sur la sécurité de la Promenade des Anglais, provenant de familles de victimes des attentats de Nice, avaient été classées. (Jeudi 19 janvier 2017)
AFP
(Jeudi 14 juillet 2016)
(Jeudi 14 juillet 2016)
Keystone
1 / 125

- Le président russe: «La Russie est solidaire avec le peuple français en ce jour difficile», a déclaré Vladimir Poutine dans un télégramme adressé à son homologue français François Hollande, selon le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

- Le président du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a présenté ce vendredi ses condoléances au peuple français après «l'exécrable attentat» commis jeudi soir à Nice. «Mes condoléances pour les victimes à tout le peuple français», a déclaré dans un message diffusé sur son compte Twitter Mariano Rajoy. Il a annoncé qu'il ferait des déclarations en lien avec «l'exécrable attentat», vendredi matin au palais de la Moncloa, siège du gouvernement.

- La chancelière allemande Angela Merkel a exprimé vendredi sa solidarité avec la France dans la lutte contre le terrorisme après l'attentat de Nice (sud-est de la France) qui a fait au moins 84 morts. «L'Allemagne est aux côtés de la France dans la lutte contre le terrorisme», a-t-elle souligné à Oulan-Bator, en marge du 11e sommet Europe-Asie (Asem). «Les mots suffisent à peine pour dire ce qui nous unit à nos amis français», a-t-elle ajouté, évoquant sa «stupeur» après cette attaque.

-La ministre de la Santé Marisol Touraine a salué vendredi, quelques heures après l'attentat, «l'extraordinaire réactivité» des professionnels de santé mobilisés depuis l'attaque. «Comme nous l'avions déjà constaté le 13 novembre (lors des attentats de Paris et Saint-Denis), les professionnels de santé sont revenus spontanément à l'hôpital», a-t-elle déclaré à BFM TV depuis Nice, où s'est également rendu le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

- Le président du parti Les Républicains Nicolas Sarkozy a exprimé sur Twitter son «émotion profonde» et sa «solidarité à l'égard des Niçois», après la mort de plusieurs dizaines de personnes jeudi soir dans un attentat à Nice. «Emotion profonde et tristesse infinie face à l'attaque à #Nice06. Solidarité à l'égard des #Niçois et des habitants des Alpes-Maritimes», a-t-il tweeté.

- François Fillon, député LR de Paris : «De nouveau l'horreur ce soir à Nice. Solidarité avec les Niçois lâchement frappés le jour de la fête nationale.» (Twitter)

- Eric Ciotti, député LR des Alpes maritimes : «Immense émotion face à la terreur qui vient de frapper #Nice06 et devant les très nombreuses victimes de cet attentat.» (Twitter)

- Anne Hidalgo, maire PS de Paris : «Au nom des Parisiens, tout notre soutien le plus fraternel au peuple niçois. Nos villes sont unies.» Twitter) Les drapeaux des bâtiments parisiens seront mis en berme vendredi matin, a-t-elle annoncé.

- Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI: «#Nice émotion et douleur après l'attentat qui vient d'avoir lieu à Nice dont de nombreux compatriotes ont été victimes. Priorité aux secours» (Twitter)

- Florian Philippot, vice-président du FN : «L'horreur totale à #Nice. La France attaquée, une nouvelle fois. Courage.» (Twitter)

- Valérie Pécresse, président LR de la région Ile de France: «De tout coeur avec les Niçois frappés par la barbarie en ce jour de fête nationale. Avec notre entier soutien #NiceAttentat» (tweet)

- Laurent Wauquiez, président LR de la région Auvergne Rhône-Alpes : «La France endeuillée le soir de sa fête nationale. Nous pleurons tous les victimes de Nice.» (tweet)

- Xavier Bertrand, président LR de la région Hauts-de-France : «Nice frappée à cette date si symbolique. Toutes mes pensées vont aux victimes et à leurs familles. #Nice06» (Twitter)

- Marion Maréchal-Le Pen, députée FN : «Horreur et consternation. Nous devons une fois de plus faire face à la barbarie. Avec les Niçois dans cette terrible épreuve. #Nice» (Twitter)

- Alors que les autorités française s'efforçaient encore de ne pas qualifier officiellement l'événement d'attentat ni d'acte terroriste, le président des Etats-Unis Barack Obama a fermement condamné jeudi «ce qui semble être une horrible attaque terroriste». «Nous sommes solidaires de la France, notre plus vieil allié», a-t-il ajouté.

-Le Conseil français du culte musulman a condamné une attaque «odieuse et abjecte qui vise notre pays le jour même de la Fête nationale qui célèbre les valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité». Il «transmet sa totale solidarité avec les habitants de Nice, exprime sa profonde compassion aux familles des nombreuses» et appelle les musulmans de France à prier vendredi pour les victimes.

- Le secrétaire d'Etat américain John Kerry, qui avait assisté au défilé du 14 juillet à Paris plus tôt dans la journée, a fustigé une «attaque affreuse (...) contre des personnes innocentes durant un jour qui célèbre la liberté, l'égalité et la fraternité».

- Le Premier ministre canadien Justin Trudeau sur son compte Twitter: «Les Canadiens sont bouleversés».

- La nouvelle Première ministre britannique Theresa May est tenue informée du «terrible incident» à Nice, selon Downing Street qui s'est dit «très choqué et inquiet».

- Le président brésilien par intérim Michel Temer a condamné «cette abjecte et outrageante action» perpétrée «contre des innocents qui célébraient les valeurs universelles les plus élevées, la liberté des peuples, l'égalité entre les citoyens et la fraternité».

- Le Français Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques sur son compte Twitter: «L'horreur a encore frappé la France, le 14 juillet. Pensées émues et révoltées pour les victimes #Nice».

- Le président sénégalais Macky Sall: «Les attentats inqualifiables tuant lâchement autant de victimes innocentes ce soir à Nice m'attristent profondément».

-Le maire de New York Bill de Blasio s'est dit «écoeuré» par l'attentat «insensé» de Nice sur son compte Twitter.

- Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné «avec la plus grande fermeté l'attaque terroriste barbare et lâche» commise jeudi soir à Nice (France). Dans une déclaration unanime, les 15 pays membres du Conseil expriment «leur profonde sympathie et leurs condoléances» aux familles des victimes et au gouvernement français.

- Le président mexicain Enrique Pena Nieto a fait part de la «solidarité» de son pays, tandis que son homologue colombien Juan Manuel Santos a assuré rejeter «toute forme de violence».

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.