Le candidat écologiste retire sa candidature

Présidentielle françaiseYannick Jadot n'ira pas jusqu'aux urnes. Le candidat écologiste se retire et apporte son soutien au socialiste Benoît Hamon.

«Je retire ma candidature à l'élection présidentielle pour participer à une grande aventure», a déclaré Yannick Jadot.

«Je retire ma candidature à l'élection présidentielle pour participer à une grande aventure», a déclaré Yannick Jadot. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le candidat écologiste à l'élection présidentielle en France, Yannick Jadot, a annoncé jeudi qu'il retirait sa candidature. Il a apporté son soutien au candidat socialiste, Benoît Hamon, avec qui un «accord» a été scellé.

«Je retire ma candidature à l'élection présidentielle pour participer à une grande aventure», a-t-il dit lors du journal de 20 heures de France 2, évoquant le «formidable accord» scellé dans l'après-midi avec les socialistes.

«Je serai dans cette campagne donc je serai là tous les jours pour m'assurer que les engagements sont tenus», a-t-il ajouté.

Sur le contenu de l'accord Verts-PS, Yannick Jadot a évoqué une «sortie du nucléaire en 25 ans» et l'arrêt du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-atlantique). Yannick Jadot a invité le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, à l'imiter en se retirant lui aussi de la course à l'Elysée.

Enquêtes en cours

En dépit du ralliement de M. Jadot, la gauche française continue à aborder la présidentielle en ordre dispersé: ni Benoit Hamon ni le chef de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon (11 à 13% des intentions de vote) ne franchiraient la barre du premier tour prévu le 23 avril. Autre facteur d'incertitude, la justice enquête sur François Fillon, 62 ans, et Marine Le Pen, 48 ans, pour des affaires d'emplois fictifs.

L'un et l'autre ont laissé entendre qu'ils ne comptaient pas renoncer en cas d'inculpation. Si la popularité de Marine Le Pen ne semble pas touchée jusqu'à présent par le processus judiciaire qui l'éclabousse, celle de François Fillon a subi le contre-coup du scandale suscité par les salaires d'assistants parlementaires perçus par son épouse Penelope et deux de ses enfants.

(ats/nxp)

Créé: 23.02.2017, 21h08

Bayrou se rallie à Macron

A deux mois du premier tour, Emmanuel Macron a scellé jeudi son alliance avec un centriste vétéran de la politique, François Bayrou. Cette démarche vise à élargir sa base dans la course présidentielle en France, marquée par la montée de l'extrême droite.

Articles en relation

La Primaire écologiste se solde par un échec pour Duflot

France Yannick Jadot et Michèle Rivasi se sont qualifiées pour le 2e tour de la primaire d'Europe Ecologie-Les Verts. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.