Passer au contenu principal

Une candidature Sarkozy plombée par la nouvelle mise en examen

Décroché dans les sondages de la primaire à droite, le président des Républicains est accusé de financement illégal.

Keystone

Sur le chemin d’une candidature à la présidentielle de 2017, les obstacles se multiplient pour Nicolas Sarkozy. Au terme d’une journée entière d’audition dans le bureau du juge Serge Tournaire, ce mardi, l’ancien président de la République a été mis en examen dans l’enquête sur les fausses factures de la société Bygmalion et sur ses comptes de campagne présidentielle de 2012. Un handicap de plus, car cette mise en cause vient s’ajouter à une autre poursuite judiciaire pour corruption et trafic d’influence dans le dossier des écoutes, prononcée en juillet 2014.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.