Passer au contenu principal

Caritas débloque 250'000 francs pour les victimes

Outre le désastre écologique, les feux en Amazonie représentent aussi une menace pour la population. Caritas a débloqué 250'000 francs pour aider les victimes.

En Bolivie, 100'000 personnes sont menacées par ces incendies qui se propagent à toute vitesse.
En Bolivie, 100'000 personnes sont menacées par ces incendies qui se propagent à toute vitesse.
AFP

Caritas Suisse a débloqué 250'000 francs pour venir en aide aux victimes des incendies en Amazonie. Elle a mis en place un programme d'aide d'urgence avec ses partenaires locaux.

Les incendies ne sont pas seulement un désastre écologique d'envergure mondiale, mais aussi une catastrophe sociale, écrit vendredi l'ONG catholique dans un communiqué. Rien qu'en Bolivie, 100'000 personnes sont menacées par ces incendies qui se propagent à toute vitesse.

A l'heure actuelle, les sinistrés ont besoin en premier lieu de tentes, de masques de protection, de pompes à eau portables et d'outils pour construire des coupe-feux. Il faut en outre rétablir l'approvisionnement en eau, explique l'organisation.

Une situation « dramatique »

La situation est «dramatique» dans le département de Santa Cruz, à la frontière avec le Brésil, où le gouvernement a décrété l'état d'urgence, ajoute Caritas. Les personnes les plus lourdement touchées sont les petits paysans et la population indigène.

Selon Caritas, «une pénurie alimentaire se profile»: de vastes surfaces de terres arables ont été détruites, des milliers de bœufs ont péri et ceux qui restent n'ont presque plus rien à brouter. Une pénurie alimentaire se profile.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.