Les cartels évitent le nom «organisation terroriste»

Mexique-USALe président américain renonce finalement à classer les cartels mexicains comme «organisation terroriste».

Donald Trump le 6 décembre 2019.

Donald Trump le 6 décembre 2019. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Donald Trump a annoncé vendredi qu'il renonçait «temporairement» à classer les cartels mexicains de la drogue comme «organisation terroriste», à la demande du président du Mexique Andres Manuel Lopez Obrador.

«Tout le travail nécessaire a été accompli pour classer les cartels mexicains comme organisations terroristes. D'un point de vue légal, nous sommes prêts à le faire», a écrit le président américain sur Twitter. «Cependant, à la demande d'un homme que j'apprécie et respecte, et qui a si bien travaillé avec nous, le président Andres Manuel Lopez Obrador, nous allons temporairement renoncer à cette désignation et renforcer nos efforts communs pour lutter efficacement contre ces organisations dangereuses qui ne cessent de grossir!», a-t-il ajouté.

Donald Trump avait évoqué cette éventualité dans un entretien téléphonique diffusé le 26 novembre sur le site internet du journaliste conservateur Bill O'Reilly. «Les désignations ne sont pas si faciles, il y a tout un processus et nous sommes en plein dans ce processus», avait-il expliqué.

Mormons massacrés

Trois femmes et six enfants d'une communauté mormone américaine établie dans le nord du Mexique ont été massacrés début novembre dans une attaque attribuée aux cartels, très influents dans la région frontalière.

Washington avait alors exhorté Mexico à «déclarer la guerre» à ces cartels, et Donald Trump avait dit que les Etats-Unis étaient prêts à apporter leur aide à leur voisin du Sud. Une proposition rejetée par le Mexique, dont le président Andres Manuel Lopez Obrador a affirmé le 29 novembre qu'il refuserait toute opération armée américaine dans son pays.

«Nous ne permettrons pas que des personnes armées opèrent sur notre territoire», a-t-il déclaré, tout en soulignant ses «très bonnes relations» avec Donald Trump. sdu/la

(afp/nxp)

Créé: 07.12.2019, 01h31

Récompense de 5 millions de dollars en vue d'arrêter un «narco» mexicain

Les États-Unis offrent une récompense de cinq millions de dollars pour la capture de Fausto Isidro Meza Flores, alias «Chapo Isidro», accusé de piloter un trafic de drogues, a indiqué vendredi l'ambassade américaine au Mexique.

Articles en relation

Donald Trump veut s'en prendre aux cartels

Mexique Le président américain travaille à désigner les cartels mexicains comme «organisation terroriste». Plus...

Etats-Unis et Mexique unis contre les cartels

Mormons massacrés Après le massacre de neuf mormons américains au Mexique, Mexico et Washington pourraient accentuer leurs efforts communs contre les narcotrafiquants. Plus...

Des fosses communes découvertes au Mexique

Amérique centrale Les autorités craignent que le site ne contiennent des dizaines de cadavres, dans une région où les cartels sont très actifs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...