Passer au contenu principal

Caucus de l'Iowa: Ted Cruz l'emporte côté républicain

Le sénateur du Texas a devancé Donald Trump et Marco Rubio dans l'état de l'Iowa, lundi soir.

Le médecin de Donald Trump a réalisé un bulletin de santé en 5 minutes, l'an passé. (Samedi 27 août 2016)
Le médecin de Donald Trump a réalisé un bulletin de santé en 5 minutes, l'an passé. (Samedi 27 août 2016)
Reuters
Une statue peu flatteuse de Donald Trump a fait beaucoup rire, à New York. (Jeudi 18 août 2016)
Une statue peu flatteuse de Donald Trump a fait beaucoup rire, à New York. (Jeudi 18 août 2016)
AFP
Marco Rubio, solide troisième chez les républicains selon des résultats partiels, a réalisé un bon score. Grand perdant de la soirée, Jeb Bush, l'ancien gouverneur de Floride, fils et frère de président, termine très loin derrière. (1er février 2016).
Marco Rubio, solide troisième chez les républicains selon des résultats partiels, a réalisé un bon score. Grand perdant de la soirée, Jeb Bush, l'ancien gouverneur de Floride, fils et frère de président, termine très loin derrière. (1er février 2016).
Reuters
1 / 149

Le très conservateur sénateur du Texas Ted Cruz a remporté lundi les élections primaires républicaines de l'Iowa, selon les télévisions américaines, et a salué «une victoire de la base». Le milliardaire et roi des sondages Donald Trump et le sénateur Marco Rubio étaient au coude à coude pour la deuxième place.

Selon les premières projections des télévisions américaines, Ted Cruz a remporté environ 28% des voix dans cet Etat rural, le tout premier à voter pour désigner le candidat de chaque parti dans la course à la présidentielle.

Donald Trump, pourtant longtemps en tête dans les sondages, a recueilli environ 24% des voix, juste devant Marco Rubio, tout près à 23%.

Dieu, et le peuple

Devant ses partisans, Ted Cruz, qui a bénéficié des voix des évangéliques (63% des votants dans l'Iowa), a commencé son discours en invoquant Dieu puis a lancé: «le futur président des Etats-Unis ne sera pas choisi par les médias, par l'establishment de Washington, par les lobbyistes mais (...) par nous le peuple, le peuple américain».

.@tedcruz declares victory in #IowaCaucus speech: "Tonight is a victory for the grassroots." https://t.co/DT3GiUKkR5https://t.co/aeblRfT9FG— CNN (@CNN) 2 Février 2016

«Ce soir est une victoire pour les millions d'Américains qui ont eu à supporter le fardeau de sept années de compromis totalement hors de contrôle à Washington», a-t-il ajouté.

Donald Trump, qui a suscité la polémique par ses propos anti-immigrés et anti-musulmans, a adopté un ton inhabituellement humble. Il a remercié Ted Cruz, reconnu qu'il n'était que second et lancé: «je suis honoré, je suis honoré». Le milliardaire est allé jusqu'à se demander devant la foule d'admirateurs s'il n'allait pas acheter une ferme dans l'Iowa.

Donald Trump et Marco Rubio, humbles

Dans sa ligne de mire maintenant, le New Hampshire, où se tiendra la deuxième primaire le 9 février. Il y a promis la victoire à ses supporters mais sur un ton plus humble que son habituel: «vous allez tellement gagner grâce à moi que vous en aurez marre de gagner».

Marco Rubio a été le premier à prendre la parole après les projections des télévisions américaines en faveur de Ted Cruz, qu'il a d'ailleurs remercié, estimant qu'il avait «mérité» sa victoire.

«On m'avait dit que je n'avais pas de chance (de l'emporter) à cause de mes cheveux, qui n'étaient pas assez gris, et de mes bottes qui étaient trop hautes» mais «c'est votre tour», a-t-il lancé à ses partisans.

«Quand certains disaient qu'il était temps de céder la place, vous avez marché avec nous. (...) Vous avez fait une immense différence ce soir», s'est-il félicité. «Aujourd'hui, nous avons fait un premier pas mais un pas important vers la victoire».

Carson lave son linge mais reste en cours

Les neuf autres candidats sont loin derrière: Ben Carson recueille un peu plus de 9% des suffrages. Il a d'ailleurs étrangement annoncé qu'il devait rentrer chez lui en Floride pour «chercher du linge propre» mais que cela ne voulait pas dire qu'il quittait la course à la Maison Blanche et qu'il la reprendrait mercredi.

Rand Paul termine à 4,5% devant Jeb Bush, fils et frère des présidents George H. W. Bush et George W. Bush, qui a rassemblé moins de 3% des voix.

John Kasich, Carly Fiorina, Mike Huckabee, Chris Christie et Rick Santorum sont tous à moins de 2%.

Un abandon

Mike Huckabee a d'ailleurs annoncé qu'il se retirait de la course.

Le décompte des voix n'était pas encore terminé chez les démocrates, où Hillary Clinton et Bernie Sanders avaient du mal à se départager.

Côté démocrate Hillary Clinton et Bernie Sanders étaient coude à coude à 21H50 heure locale (03H50 GMT) avec respectivement 49,9% et 49,5%, après le décompte de 90% des voix par le parti démocrate.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.