Cessez-le-feu annoncé à Idleb à partir de samedi

SyrieLes forces russes mettront en place un cessez-le-feu unilatéral samedi dans la région d'Idleb.

Idleb a été la cible de plusieurs mois d'intenses bombardements par les aviations russe et syrienne.

Idleb a été la cible de plusieurs mois d'intenses bombardements par les aviations russe et syrienne. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'armée russe a annoncé vendredi qu'un cessez-le-feu unilatéral, concernant uniquement l'armée syrienne, entrera en vigueur samedi matin dans la région d'Idleb (nord-ouest). Le régime de Damas cherche à reprendre cette zone au prix de combats meurtriers.

Un accord a été conclu pour «un cessez-le-feu unilatéral des forces gouvernementales syriennes à partir de 06h00 le 31 août», a indiqué le Centre russe pour la réconciliation en Syrie. «Le centre russe pour la réconciliation appelle les commandants des groupes armés à renoncer aux provocations et à se joindre au processus de règlement pacifique dans les zones qu'ils contrôlent», poursuit ce communiqué.

Après plusieurs mois d'intenses bombardements par les aviations russe et syrienne, les forces de Bachar el-Assad ont lancé le 8 août une offensive au sol contre cette province, dominée par les djihadistes de Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche syrienne d'Al-Qaïda).

Jeudi, les forces gouvernementales avaient encore conquis de nouveaux secteurs de cette zone après avoir déjà repris la ville stratégique de Khan Cheikhoun, au sud d'Idleb.

L'ensemble de ce secteur est censé être protégé par un accord sur une «zone démilitarisée», dévoilé en septembre 2018 par la Turquie et la Russie pour séparer les zones gouvernementales des territoires aux mains des djihadistes et des insurgés, mais cet accord n'a pas empêché l'offensive du régime. (ats/nxp)

Créé: 30.08.2019, 14h55

Galerie photo

Syrie: les États-Unis veulent se retirer

Syrie: les États-Unis veulent se retirer Les États-Unis, la France et le Royaume-Uni avaient déclenché en avril des frappes concertées en Syrie contre le régime de Bachar el-Assad. Donald Trump veut rapatrier ses troupes.

Articles en relation

«Graves inquiétudes» de Moscou et Ankara

Idleb Erdogan et Poutine ont dit mardi partager de «graves inquiétudes» au sujet de la situation à Idleb, en Syrie. Plus...

Damas ouvre un corridor pour les civils

Région d'Idleb Le régime syrien va aider les civils qui veulent quitter la région d'Idleb, en proie à de violents combats entre forces prorégime et djihadistes. Plus...

Le régime reprend une ville stratégique à Idleb

Syrie La ville de Khan Cheikhoun, dans la province d'Idleb, a été reprise mercredi des mains des rebelles et des djihadistes . Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.