Un chef indien assassiné au Costa Rica

Droits humainsSergio Rojas, dirigeant améridien très engagé pour la défense des peuples autochtones, a été tué à son domicile dans le sud du Costa Rica.

Sergio Rojas faisait partie de l'ethnie Bribri.

Sergio Rojas faisait partie de l'ethnie Bribri. Image: DR/twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un dirigeant amérindien, qui faisait l'objet de menaces en raison de son combat pour la défense des terres des peuples autochtones, a été assassiné au Costa-Rica, ont annoncé mardi le gouvernement et plusieurs organisations locales.

Sergio Rojas, de l'ethnie Bribri, a été tué lundi soir par des inconnus à son domicile, dans la localité de Yery, située sur le territoire indigène de Salitre (sud), a indiqué le Front national des peuples indigènes (Frenapi), dont il était membre.

Le militant, qui bénéficiait de mesures de protection de la Commission interaméricaine des droits humains (CIDH), luttait pour la rétrocession de terres indigènes détenues par de grands propriétaires agricoles. Il avait été menacé de mort à plusieurs reprises depuis 2015, a précisé Frenapi.

«Nous condamnons et rejetons avec force cet acte de violence contre la vie de ce chef amérindien. C'est un jour tragique pour le peuple Bribri, pour les peuples amérindiens et pour tout le Costa-Rica», a déclaré le président Carlos Alvardo.

Sécurité renforcée

«Nous exprimons notre douleur et notre indignation à ses proches et à tout le peuple bribri. Nous lançons un appel vibrant à la paix et au dialogue comme mécanisme pour résoudre les confilts», a ajouté le chef de l'Etat.

Le parquet a annoncé dans un communiqué la mise en place d'une équipe d'enquêteurs spécialisés et a «garanti que toutes les ressources nécessaires seront mises à disposition pour établir le mobile des faits, ainsi que pour identifier et poursuivre les responsables du crime».

Plusieurs organisations amérindiennes ont accusé le gouvernement actuel et les précédents de ne pas «avoir rempli leurs obligations pour garantir l'intégrité physique et territoriale des peuples autochtones du Costa Rica».

Le chef de l'Etat a annoncé la renforcement des mesures de sécurité dans la zone de l'assassinat et à destination de la famille de Sergio Rojas. (afp/nxp)

Créé: 19.03.2019, 22h09

Articles en relation

Images inédites d'un peuple isolé d'Amazonie

Amérique latine Un drone a filmé des images inédites d'un peuple amazonien entre le Brésil et le Pérou. Plus...

Assassinat d'un chef indigène en Amazonie

Brésil Le chef de la tribu Guajajara, acclamé sur la scène mondiale, a été assassiné la semaine dernière, dénonce une ONG. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.