Le Chili renonce à organiser la COP25

ChiliAprès ce désistement, l'ONU a fait savoir qu'elle «étudiait les alternatives» pour accueillir la COP25.

Le président chilien Sebastian Piñera.

Le président chilien Sebastian Piñera. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Chili renonce à organiser la conférence mondiale sur le climat COP25 ainsi que le sommet du forum de Coopération économique Asie-Pacifique (Apec) en raison du mouvement de contestation qui agite le pays, a annoncé le président Sebastian Piñera mercredi. Le sommet de l'Apec devait avoir lieu à Santiago les 16 et 17 novembre et la COP25 du 2 au 13 décembre.

«C'est avec un profond sentiment de douleur, parce que c'est douloureux pour le Chili, que notre gouvernement a décidé de ne pas organiser le sommet de l'Apec (...), ni celui de la COP25», a déclaré le chef de l'Etat conservateur. Le Chili est depuis 12 jours secoué par un mouvement de contestation inédit contre les inégalités socio-économiques avec des manifestations qui ont parfois été émaillées de violences à Santiago et dans d'autres villes.

«Cela a été une décision très difficile à prendre. Une décision qui nous cause énormément de peine parce que nous comprenons parfaitement l'importance de l'APEC et de la COP pour le Chili et pour le monde entier», a poursuivi Sebastian Piñera, en fonction depuis mars 2018. Environ 25'000 délégués étaient attendus à la COP25 à Santiago, dont la jeune militante suédoise pour le climat Greta Thunberg.

Le Chili s'était porté volontaire après le désistement du Brésil, qui avait renoncé dans la foulée de l'élection du président d'extrême droite Jair Bolsonaro, un climato-sceptique assumé. Pour l'heure, l'ONU a fait savoir qu'elle «étudiait les alternatives» pour accueillir la COP25.

«La Malaisie accueillera le prochain sommet de l'APEC en 2020», a fait de son côté savoir le forum dans un communiqué, laissant entendre qu'aucun sommet du forum ne serait finalement organisé cette année. (ATS/nxp)

Créé: 30.10.2019, 15h38

Articles en relation

Le Brésil n'accueillera pas la COP25 en 2019

Environnement Le pays sud-américain a annoncé qu'il renonçait à organiser le sommet du climat l'année de la prise de fonctions du président Jair Bolsonaro. Plus...

Nouvelles manifestations dans les grandes villes

Chili Au onzième jour d'un mouvement de contestation contre les inégalités, la pression se maintient contre le président Pinera. Plus...

L'état d'urgence va être levé au Chili

Crise Le Chili fait face actuellement à une contestation sociale inédite depuis des décennies. Plus...

Les Chiliens à nouveau dans la rue

Crise sociale Les protestations continuent de prendre de l'ampleur au Chili, où 800'000 personnes ont manifesté vendredi à Santiago. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...