La Chine dope toujours les dépôts de brevets

RechercheLes dépôts de brevets ont atteint en 2017 un nouveau record pour la 8e année consécutive. La Chine devance l'Europe en termes de progression.

L'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) à Genève souligne encore la frénésie de brevets en Chine.

L'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) à Genève souligne encore la frénésie de brevets en Chine.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Chine continue à être le pays qui porte la croissance du nombre de dépôts de brevets et d'enregistrements de marques et d'autres droits. Au total, 3,168 millions de demandes de brevets ont été lancées en 2017, en hausse de 5,8%.

L'office chinois de propriété intellectuelle a reçu un record de près d'1,39 million de dépôt, selon le rapport de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) publié lundi à Genève. Il devance les Etats-Unis à plus de 600'000, le Japon à près de 320'000, la Corée du Sud à environ 205'000 et l'Office européen des brevets à plus de 160'000.

Ces cinq bureaux rassemblent environ 85% du total mondial. «L'innovation soutenue par la propriété intellectuelle» est une composante de plus en plus importante de la concurrence et de l'activité commerciale, affirme le directeur général de l'OMPI Francis Gurry.

La Chine est en augmentation d'environ 15%, alors que son homologue européenne n'avance que de 4,5%. La progression n'a atteint que 0,2% aux Etats-Unis et 0,03% au Japon. Les demandes ont reculé en Corée du Sud d'environ 2%. L'Asie rassemble environ deux tiers des dépôts dans le monde, en augmentation importante.

Pour les dépôts à l'étranger, les Etats-Unis restent devant avec plus de 230'000 demandes. Le Japon arrive à 200'000, l'Allemagne à 103'000, la Corée du Sud à près de 70'000 et la Chine à plus de 60'000.

Chine au 1er rang sur les demandes

Le nombre de brevets en vigueur s'est étendu de près de 5,8% et dépassent largement les 13 millions. Les Etats-Unis devancent la Chine et le Japon.

Côté marques, 12,39 millions de demandes ont été observées, en augmentation de 26,8%. La Chine est là aussi première avec près de 5,8 millions, devant les Etats-Unis à plus de 613'000, le Japon à plus de 560'000, l'UE à plus de 370'000 et l'Iran à plus de 358'000. Celui-ci a obtenu l'augmentation la plus importante qui a atteint environ 88%, devant la Chine à environ 56%.

Là encore, l'Asie a rassemblé deux tiers des demandes, très largement en augmentation. Au total, 43,2 millions d'enregistrements de marques étaient actifs dans le monde en 2017. La Chine est première devant devant les Etats-Unis et le Japon.

Sur les dessins et modèles industriels, environ 1,25 million de demandes ont été lancées. La Chine est également devant à près de 630'000, devant l'UE à près de 112'000. L'Asie a rassemblé plus des deux tiers des demandes. Le nombre de total de dessins et modèles industriels en vigueur dans le monde a augmenté de 5%. La Chine est au premier rang, devant la Corée du Sud. (ats/nxp)

Créé: 03.12.2018, 14h09

Articles en relation

La Suisse progresse dans les dépôts de brevets

Propriété intellectuelle Les Etats-Unis devance la Chine dans le nombre de demandes internationales de brevets. La Suisse avance d'une place et devient 8e. Plus...

La Suisse championne du monde des brevets

Propriété intellectuelle Pour chaque million d'habitants, la Suisse a déposé en 2016 pas moins de 893 brevets. Un record. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.