Choc avec un sous-marin nucléaire vers Gibraltar

EspagneMadrid a réclamé jeudi des explications «urgentes» à Londres au lendemain de l'accrochage entre un submersible britannique et un navire non identifié.

Le HMS Ambush a subi quelques dommages externes.

Le HMS Ambush a subi quelques dommages externes. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le ministère des Affaires étrangères a demandé des explications urgentes sur la nature de l'avarie survenue et toute information utile en lien» avec l'incident, a annoncé le ministère dans un communiqué.

La collision entre le HMS Ambush et un navire de commerce «n'a entraîné que des dommages externes» au submersible et «son réacteur nucléaire n'a subi absolument aucun dommage», avait de son côté assuré le ministère britannique de la Défense mercredi soir. Le ministère n'a pas donné d'informations sur le cargo, précisant uniquement qu'il n'avait pas été endommagé.

Missiles Tomahawk?

Le HMS Ambush, un sous-marin de 97 mètres de long qui peut être équipé de missiles Tomahawk, s'est ensuite rendu à Gibraltar pour qu'il y soit procédé à des vérifications supplémentaires. L'incident a fait réagir l'ONG de défense de l'environnement Ecologistes en Action, qui a dénoncé jeudi un manque d'informations.

«Nous ne savons pas où s'est produite la collision, où est le navire (de commerce), s'il s'agissait d'un cargo, d'un pétrolier, s'il a une fuite», s'est plaint un porte-parole, Antonio Muñoz. Il a précisé ne pas savoir non plus s'il existait un risque de fuite radioactive.

En 2000, un autre sous-marin britannique, le HMS Tireless, avait dû faire une escale non programmée à Gibraltar, après la détection d'une fissure dans le système de réfrigération de son réacteur nucléaire, entraînant de vives inquiétudes sur le «Rocher» et dans la région. Sa présence avait provoqué des manifestations et un regain de tensions entre Madrid et Londres.

L'Espagne réclame depuis des décennies le retour sous sa souveraineté de Gibraltar, territoire rocheux de 7 km2 à l'extrême sud de la péninsule ibérique qu'elle a cédé aux Britanniques en 1713. (afp/nxp)

Créé: 21.07.2016, 15h56

Galerie photo

L'ombre des Malouines plane sur Gibraltar

L'ombre des Malouines plane sur Gibraltar Londres et Madrid se sont mutuellement menacés de poursuites à propos du territoire britannique de Gibraltar, objet d'un regain de tensions diplomatiques.

Articles en relation

Madrid propose une souveraineté partagée sur Gibraltar

Brexit Pour lui permettre d'avoir accès au marché intérieur de l'UE, le chef de la diplomatie espagnole propose pour l'enclave britannique, une souveraineté partagée entre l'Espagne et le Royaume Uni. Plus...

Un navire de guerre britannique arrive à Gibraltar

Espagne-Royaume Uni Une frégate de la Royal Navy, qui doit participer à des manoeuvres militaires en Méditerranée, est arrivée lundi à Gibraltar. Elle intervient dans un contexte de tensions entre Madrid et Londres. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.