Malgré sa chute, Ghosn reste un héros au Liban

MondeUne campagne a débuté en soutien à l’homme d’affaires d’origine libanaise détenu au Japon.

Des portraits du magnat de l’automobile avec le slogan «We are all Carlos Ghosn» sont apparus à Beyrouth.

Des portraits du magnat de l’automobile avec le slogan «We are all Carlos Ghosn» sont apparus à Beyrouth. Image: AP PHOTO/HASSAN AMMAR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À Beyrouth, l’arrestation du légendaire architecte de l’alliance Renault-Nissan et fierté nationale au Pays du Cèdre ne passe pas. Son interpellation le 19 novembre à Tokyo, pour des soupçons de malversations, a provoqué stupéfaction et émoi dans ce petit pays du Proche-Orient qui s’était longtemps targué de la réussite fulgurante d’un des siens. Dans les rues de la capitale, des portraits du magnat de l’automobile légendés du slogan «We are all Carlos Ghosn» ont fait leur apparition ces derniers jours sur des panneaux d’affichage, en signe de solidarité.

Dans la rue du Liban, au cœur du quartier cossu d’Achrafieh, où M. Ghosn possède une résidence privée, les commerçants l’avaient aperçu une semaine avant son interpellation, au bras de sa femme. «C’est de l’ingratitude de la part des Japonais, avec tout ce qu’il a fait pour Nissan. La façon dont il a été arrêté est inacceptable», déplore un habitant, René Kiwan.

Né au Brésil en 1954, ce symbole incontesté d’une diaspora libanaise ayant fait fortune à l’étranger avait gardé des liens profonds avec le pays de ses ancêtres, où il a vécu entre l’âge de 6 et 17 ans avant de s’envoler pour la France. Il y revenait régulièrement et avait investi ces dernières années dans divers secteurs, dont le vin et l’immobilier. En signe de reconnaissance, les autorités libanaises ont imprimé en 2017 un timbre à son effigie.

La classe politique est d’ailleurs rapidement montée au créneau pour prendre sa défense. Fin novembre, le chef de la diplomatie libanaise, Gebran Bassil, a convoqué l’ambassadeur du Japon au Liban, lui demandant de fournir des «réponses précises» sur les conditions de cette arrestation. «Le soleil du Japon ne brûlera pas le phénix libanais», a renchéri le ministre de l’Intérieur, Nohad Machnouk.

Dans les milieux économiques – où Carlos Ghosn compte de nombreux amis –, l’heure est aussi à la solidarité. «Il est trop tôt à ce stade pour crier au scandale, mais nous avons beaucoup de points d’interrogation […] et le litige est peut-être plus grand que l’on ne pense», confie Fouad Zmokhol, président du Rassemblement des chefs d’entreprise libanais (RDCL).

«Non à la corruption»

Certains Libanais ont néanmoins pris le contre-pied de cet élan de soutien. Sur les réseaux sociaux, le hashtag «We are not all Carlos Ghosn» a récemment fait son apparition. «Nous ne soutenons pas la corruption… nous la combattons», écrit sur Twitter une internaute, Sarah Kazem. Le Liban fait partie des 42 pays les plus corrompus de la planète, selon l’ONG Transparency International, un fléau largement critiqué par la jeunesse libanaise.

«Ghosn aurait sous-évalué ses émoluments et omis d’en déclarer une partie à la Bourse de Tokyo. La belle affaire!» ironise de son côté le magazine économique local «Le Commerce du Levant» dans son dernier éditorial, sous le titre «Ghosn président!» Et de poursuivre: «Du Liban, dissimuler une partie de ses salaires […] paraît un péché véniel. Après tout, c’est ici un sport national!»

Créé: 14.12.2018, 20h37

Articles en relation

Dans la sinistre prison de Kosuge, Carlos Ghosn découvre une nouvelle vie

Détention Le patron français est détenu dans un lieu kafkaïen à l’est de Tokyo. Le régime y est strict et les gardiens réputés intraitables. Plus...

L’arme secrète que Nissan a utilisée contre Ghosn

Automobile Le constructeur japonais ne veut pas d’une alliance irréversible avec Renault, qui serait dominée par les Français. Carlos Ghosn le paie cash. Plus...

Patron de légende, Carlos Ghosn a été arrêté à Tokyo

Automobile La chute du créateur de Renault-Nissan-Mitsubishi, No 1 mondial de l’auto, pourrait fragiliser l’avenir de cette alliance hors norme. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 11 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...