Cinq ex-présidents à un concert de charité

Ouragans aux USABarack Obama, George W. Bush, Bill Clinton, George H.W. Bush et Jimmy Carter ont chanté ensemble l'hymne national à un concert pour les victimes des ouragans.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans une rare démonstration d'unité, les cinq derniers présidents des Etats-Unis sont montés côte à côte samedi sur scène au Texas pour un concert destiné à lever des fonds pour les victimes des ouragans qui ont ravagé le sud du pays et les Caraïbes.

Barack Obama, George W. Bush, Bill Clinton, George H.W. Bush et Jimmy Carter ont chanté ensemble l'hymne national avant de s'asseoir au premier rang pour écouter le concert, intitulé «Du fond du coeur: l'appel d'une Amérique unie».

La démarche des trois anciens présidents démocrates et des deux républicains a permis de récolter plus de 31 millions de dollars auprès de 80.000 donateurs, une somme qui ira aux victimes des récents ouragans Harvey, Irma and Maria, a fait savoir le secrétariat de George H.W. Bush.

Le président Donald Trump n'y assistait pas mais avait fait parvenir auparavant un message vidéo dans lequel il qualifiait l'événement de «magnifique» et d'«effort vital».

Apparition surprise de Lady Gaga

«En tant qu'ex-présidents, nous avons voulu aider nos compatriotes à commencer à se relever», a déclaré Barack Obama dans un message vidéo au début du concert, diffusé en direct depuis la ville universitaire de College Station, au Texas.

«Les gens ici ont été blessés, mais comme a dit un Texan: au Texas on a plus d'amour que d'eau», a lancé pour sa part George W. Bush.

«Travaillons tous ensemble et faisons de l'Amérique une nation de bénévoles plus grande encore», a déclaré Jimmy Carter.

Le groupe de country de Lee Greenwood a ouvert le concert avec sa chanson «Proud to be an American» (Fier d'être un Américain), donnant le ton à la suite du show qui a vu défiler sur scène, entre autres, Robert Earl Keen, The Gatlin Brothers, Stephanie Quayle et Sam Moore.

Lady Gaga a fait une apparition surprise, annonçant qu'elle ferait une donation d'un million de dollars et qu'un programme de soutien psychologique serait lancé pour les survivants.

«Dans ces moments de catastrophe, nous mettons tous nos différences de côté et nous nous rassemblons, parce que nous avons besoin l'un de l'autre ou nous ne pourrions survivre», a lâché la chanteuse. (afp/nxp)

Créé: 22.10.2017, 07h20

Galerie photo

L'ouragan Irma a touché les Caraïbes et la Floride

L'ouragan Irma a touché les Caraïbes et la Floride Après les Caraïbes, l'ouragan Irma est remonté la côte floridienne. Bilan provisoire: au moins 30 personnes tuées

Galerie photo

Ouragan Irma: les photos les plus impressionnantes

Ouragan Irma: les photos les plus impressionnantes L'ouragan Irma a semé la mort et la désolation dans les Antilles et les Caraïbes avant de finir sa course contre les cotes de Floride.

Articles en relation

Les ouragans coûteront 680 millions à Zurich

Assurance L'assureur suisse a estimé le coût des dégâts occasionnés par Harvey, Irma et Maria. Plus...

Beyoncé chante en espagnol pour les victimes

Ouragans Video La chanteuse Beyoncé sort un remix de «Mi Gente», le tube de la star colombienne du reggaeton J Balvin et du DJ français Willy Williams, pour lever des fonds. Plus...

Ouragans: des îles veulent faire payer les pollueurs

Climat Après la destruction laissée par le passage d'Irma et de Matthew, certaines îles réclament une aide des pays jugés responsables du réchauffement climatique. Plus...

Dégâts et bilans d'Irma et José, samedi

Ouragans L'ouragan Irma a tué 25 personnes dans les Caraïbes samedi, et se dirigeait vers la Floride. Les sinistrés redoutent aussi un autre ouragan, José. Plus...

Une course contre la montre dans les Caraïbes

Ouragans Les secours déployés à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy ont peu de temps pour panser les plaies laissées par Irma avant l'arrivée de José. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.