Cinq tonnes de cannabis saisies près de Paris

FranceLes policiers français chargés de la lutte antidrogue ont mené un coup de filet contre le trafic de stupéfiants jeudi.

En France, plus de 95,4 tonnes de cannabis ont été saisies en 2019 contre environ 100 tonnes en 2018.

En France, plus de 95,4 tonnes de cannabis ont été saisies en 2019 contre environ 100 tonnes en 2018. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Environ cinq tonnes de cannabis ont été saisies jeudi en Seine-Saint-Denis par les policiers en charge de la lutte antidrogue, qui ont également interpellé plusieurs personnes, a-t-on appris de sources concordantes vendredi.

Les 4,8 tonnes de produits stupéfiants en provenance du Maroc ont été découverts dans un véhicule utilitaire à Villepinte (Saint-Denis).

Sept personnes soupçonnées d'être impliquées dans l'importation et la réception de la marchandise illicite ont également été interpellées et placées en garde à vue, ont précisé les sources.

L'équipe de malfaiteurs présumés, originaires d'Ile-de-France, faisaient l'objet de surveillances de la part des policiers de l'Office français anti-stupéfiants (Ofast) dans le cadre d'une enquête confiée à un magistrat de la Jirs de Paris.

Selon des chiffres délivrés par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner en février, «plus de 95,4 tonnes de cannabis» ont été saisies en 2019 contre environ 100 tonnes en 2018.

Surveillance

Avec une consommation annuelle de résine et d'herbe estimée à entre 370 et 580 tonnes par an (30 tonnes par mois), le cannabis reste le premier marché de stupéfiants en France. L'Hexagone est le premier pays en Europe pour la consommation de ce produit stupéfiant.

Christophe Castaner a fait de la lutte contre les trafics de drogues, l'une des priorités de son action ministérielle en installant en début d'année l'Ofast, nouveau service d'enquête chargé de mener le «combat» contre le trafic de stupéfiants. Il remplace l'Office central pour la répression du trafic illégal de stupéfiants (Ocrtis), dont la réputation avait été entachée par divers scandales.

«Opérations extrêmement encourageantes»

Le début d'année a été essentiellement marqué en France par plusieurs importantes saisies de cocaïne dont la dernière en date est l'interception en Italie de 3,3 tonnes à destination de Marseille, en coopération avec les autorités transalpines.

Christophe Castaner et Laurent Nuñez ont salué dans un communiqué, «des coups durs portés aux réseaux criminels», avec ces «deux saisies exceptionnelles» réalisées par l'Ofast et les services de police.

«Ces deux très belles opérations sont extrêmement encourageantes. Elles ne doivent toutefois être qu'un début. Nous devons continuer à travailler dur et agir fort. Nous ne baisserons jamais la garde face aux trafics de stupéfiants», a déclaré le ministre de l'Intérieur. (afp/nxp)

Créé: 28.02.2020, 18h57

Articles en relation

Les millions du cannabis légal sont en jeu

Commerce Berne ne peut plus taxer le CBD comme du tabac, juge le Tribunal fédéral. Des fabricants veulent être remboursés. Plus...

Trois tonnes de cannabis saisies dans l'océan indien

France La marine française a mis la main sur une grosse cargaison de drogue dans le cadre de son opération de lutte contre le terrorisme et la piraterie. Plus...

Deux tonnes de cannabis et un kilo de cocaïne saisis

Sénégal Les autorités sénégalaises ont mené un coup de filet contre les milieux de la drogue lundi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.