Le clan Assange veut annuler le mandat d'arrêt

WikileaksSes avocats suédois se fondent sur l'avis rendu le 5 février par un groupe de travail de l'ONU.

Julian Assange s'est réfugié dans l'ambassade d'Équateur à Londres en juin 2012.

Julian Assange s'est réfugié dans l'ambassade d'Équateur à Londres en juin 2012. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les avocats de Julian Assange ont indiqué lundi avoir écrit au tribunal de Stockholm où sont examinées les accusations de viol pesant sur le fondateur de Wikileaks, pour demander la levée du mandat d'arrêt européen.

Ces avocats suédois se fondent sur l'avis rendu le 5 février par un groupe de travail de l'ONU, estimant Julian Assange victime d'une détention arbitraire.

Ils ont indiqué avoir demandé, à la lumière de cet élément nouveau, la relance de la procédure pour contester le mandat d'arrêt européen, qu'ils ont déjà perdue une première fois devant le tribunal et la cour d'appel de Stockholm, ainsi que devant la Cour suprême suédoise.

«Nous voulons qu'ils réexaminent la décision et qu'ils l'annulent», a déclaré à Tomas Olsson. «Je pense que [l'avis du groupe de travail de l'ONU] est un fait important et qu'il doit être pris en compte», a-t-il ajouté.

Accusations de viol

Le mandat d'arrêt européen a été émis en novembre 2010 afin d'entendre l'Australien sur des accusations de viol lancées trois mois auparavant par une Suédoise. Après l'avoir contesté en vain devant la justice britannique, Julian Assange s'était réfugié dans l'ambassade d'Équateur à Londres en juin 2012.

En mars 2015, les magistrats suédois avaient accepté l'idée d'une audition à Londres, qui n'a pas encore eu lieu à cause de complications procédurales. Julian Assange, qui nie les accusations, estime que l'avis du groupe de travail de l'ONU était une «victoire d'une importance historique», et demande à retrouver sa liberté de mouvement.

(afp/nxp)

Créé: 22.02.2016, 13h21

Articles en relation

Cameron s'en prend à Assange

WikiLeaks Le premier ministre britannique a appelé le fondateur de WikiLeaks à mettre fin à la «lamentable saga». Plus...

La procureure suédoise veut entendre Assange

WikiLeaks Un rapport de l'ONU estime que l'Australien est victime d'une «détention arbitraire». Une magistrate n'en tiendra pas compte. Plus...

Assange veut que la décision de l'ONU s'applique

WikiLeaks La Grande-Bretagne et la Suède ont déjà rejeté la décision d'un comité de l'ONU qualifiant de «détention arbitraire» le confinement du fondateur de WikiLeaks. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.