Passer au contenu principal

Présidentielle américaineClinton a 13 points d'avance sur Trump

L'ex-première dame bénéficiait de dix points d'avance il y a quatre jours. La dernière fois que le milliardaire s'est rapproché de l'ancienne secrétaire d'Etat remonte à début mai.

Le médecin de Donald Trump a réalisé un bulletin de santé en 5 minutes, l'an passé. (Samedi 27 août 2016)
Le médecin de Donald Trump a réalisé un bulletin de santé en 5 minutes, l'an passé. (Samedi 27 août 2016)
Reuters
Une statue peu flatteuse de Donald Trump a fait beaucoup rire, à New York. (Jeudi 18 août 2016)
Une statue peu flatteuse de Donald Trump a fait beaucoup rire, à New York. (Jeudi 18 août 2016)
AFP
Marco Rubio, solide troisième chez les républicains selon des résultats partiels, a réalisé un bon score. Grand perdant de la soirée, Jeb Bush, l'ancien gouverneur de Floride, fils et frère de président, termine très loin derrière. (1er février 2016).
Marco Rubio, solide troisième chez les républicains selon des résultats partiels, a réalisé un bon score. Grand perdant de la soirée, Jeb Bush, l'ancien gouverneur de Floride, fils et frère de président, termine très loin derrière. (1er février 2016).
Reuters
1 / 149

Hillary Clinton, qui sera sans doute la candidate du parti démocrate pour la présidentielle américaine de novembre, a treize points d'avance sur son probable adversaire républicain Donald Trump, selon un sondage. L'ex-première dame bénéficiait de dix points d'avance il y a quatre jours.

Selon le sondage Reuters-Ipsos, publié mardi 12 juillet et réalisé entre le 8 et le 12 juillet auprès de 1146 personnes en âge de voter, 46% des personnes ayant l'intention d'aller voter disent soutenir l'ancienne chef de la diplomatie américaine, et 33% le magnat de l'immobilier new-yorkais. Vingt-et-un pour cent des sondés disent ne soutenir aucun candidat.

Lors du précédent sondage qui s'est terminé le 8 juillet, 45% des personnes interrogées disaient soutenir Hillary Clinton et 35% Donald Trump.

La dernière fois que le milliardaire s'est rapproché de l'ancienne secrétaire d'Etat remonte à début mai, au moment où ses deux derniers rivaux dans la course à l'investiture républicaine ont jeté l'éponge et où les dirigeants du parti républicain ont commencé à se rallier à lui.

Les pratiques en affaires de Trump critiquées

Ces dernières semaines, Donald Trump a dû répondre aux critiques sur ses pratiques en affaires et s'est accroché avec les dirigeants de son parti à propos de son rejet des accords de commerce international et de sa promesse de lutter plus sévèrement contre l'immigration.

Hillary Clinton quant à elle a été critiquée sur sa façon de gérer les informations confidentielles quand elle était secrétaire d'Etat.

Cela n'a pas empêché les Américains de se montrer de plus en plus en sa faveur. La moitié des personnes ayant l'intention de se rendre aux urnes le 8 novembre disent avoir désormais une opinion positive à son sujet, indique le sondage, contre 46% le 1er juillet.

Environ 60% des électeurs disent avoir une opinion défavorable de Donald Trump, contre 58% le 1er juillet.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.