Cohn-Bendit veut un «sursaut» collectif

FranceL'ex-eurodéputé a été contacté après la démission du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, mais il a fait part de ses réticences.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président Emmanuel Macron doit se servir du départ de Nicolas Hulot pour surmonter «l'iceberg des conservatismes» et impulser un «sursaut» collectif en faveur de l'environnement, estime Daniel Cohn-Bendit. Son nom circule pour remplacer le ministre démissionnaire.

Soutien d'Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle l'an dernier, Daniel Cohn-Bendit a déclaré samedi matin sur LCI avoir été contacté pour figurer «sur une liste de propositions» soumise au président de la République.

«Tout le monde sait que je suis très réticent à être ministre et donc ça ne change pas du jour au lendemain», a-t-il dit en ajoutant «être ministre, je ne crois pas que ce soit ma qualité première». Selon des propos relayés dans un article publié samedi soir sur le site internet du Parisien, l'ancienne figure de Mai-68 n'a «pas vraiment envie d'être ministre, mais (dit avoir) envie de soutenir (Emmanuel) Macron».

Au-delà de ces réserves, l'ancien député européen a aussi estimé, toujours sur Europe 1, qu'il fallait tirer les leçons du départ de Nicolas Hulot et «aider ce gouvernement à reprendre l'initiative sur la transition écologique».

«A condition de le vouloir!»

Un argument repris dans une tribune publiée dans le Journal du Dimanche, également signée par trois proches du ministre démissionnaire, le député La République en Marche Matthieu Orphelin, l'eurodéputé et cofondateur d'Europe Ecologie-Les Verts Pascal Durand, ainsi que l'ancien eurodéputé écologiste Jean-Paul Besset.

«Il appartient à Emmanuel Macron, à son gouvernement, à sa majorité, si les mots et les engagements souscrits ont un sens, de comprendre le message qui leur est adressé par ce départ, de transformer celui-ci en sursaut, de s'en servir comme d?un tremplin pour porter la transformation résolue et bienveillante que le ministre de l'Écologie incarnait», écrivent les quatre hommes.

Si pour eux, «la prise de conscience» écologique est là, ils appellent Emmanuel Macron et son équipe à faire preuve de volonté politique pour faire changer la société, affirmant qu'ils «trouveront pour cela de nombreuses ressources dans la société française et européenne».

Nicolas Hulot, l'un des ministres les plus populaires du gouvernement d'Edouard Philippe, a démissionné mardi pour ne plus avoir à cautionner une politique des «petits pas» très insuffisante à ses yeux face aux enjeux climatiques et environnementaux. Le gouvernement doit annoncer un remaniement d'ici mardi.

L'écologie en priorité

Le nom de Daniel Cohn-Bendit est régulièrement cité, aux côtés de ceux de la députée de la majorité Barbara Pompili, du secrétaire d'État à la Transition écologique Sébastien Lecornu ou encore du président de l'Assemblée nationale François de Rugy.

Les Français souhaitent massivement que l'écologie et la protection de l'environnement constituent une priorité pour le gouvernement, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche, réalisé après la démission de Nicolas Hulot. Dans le détail, 78% des personnes interrogées sont de cet avis.

86% des sondés proches du parti socialiste et 84% des sympathisants de La République en Marche y sont favorables. A l'inverse, 21% des Français y sont opposés. 1% ne se prononce pas.

L'enquête réalisée par téléphone du 31 août au 1er septembre a été menée auprès d'un échantillon de 965 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas.

(ats/nxp)

Créé: 02.09.2018, 02h32

Articles en relation

Après Hulot: «Nous ne changerons pas de cap»

France Le Premier ministre français est revenu mercredi sur la démission de Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique, mardi. Plus...

Départ de Hulot: épine dans le pied de Macron

France Le ministre de la transition écologique a démissionné, mardi. La rentrée du président s'annonce plus difficile. Plus...

Hulot quitte le gouvernement Macron

France Le ministre de la transition écologique et solidaire a annoncé mardi à la radio qu'il allait quitter ses fonctions. Plus...

Nicolas Hulot démissionne, pour «ne plus se mentir»

France Le gouvernement et la société n’ont pas pris la mesure des urgences climatiques, estime l’écologiste. Sa démission est un cri. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.