Passer au contenu principal

FranceCollision entre deux monstres des mers

Une brèche et une nappe ont été détectées après l'accrochage entre deux navires, dimanche au large de la Corse.

L'accident n'a pas fait de blessé.
L'accident n'a pas fait de blessé.
AFP

Un navire roulier tunisien et un porte-conteneurs chypriote sont entrés en collision dimanche matin au nord-ouest de l'île méditerranéenne française de Corse, provoquant une brèche dans la coque de l'un des navires et une nappe dont la nature «doit être confirmée», a annoncé la préfecture maritime.

Dimanche matin vers 07h30 (05h30 GMT), un navire roulier tunisien, Ulysse, est entré en collision avec le porte-conteneurs chypriote CLS Virginia, alors au mouillage à environ 28 km au nord-ouest du cap Corse, avait annoncé dans un communiqué dimanche en milieu de matinée la préfecture maritime à Toulon (sud-est de la France).

«Pour l'heure, des dégâts significatifs dus à la collision ont entraîné une brèche de plusieurs mètres dans la coque du CLS Virginia. Une nappe est par ailleurs observée autour des deux navires, sa nature doit encore être confirmée», a indiqué la préfecture dans un deuxième communiqué. Il y a un «dégagement de produit sur plusieurs centaines de mètres» dans les eaux méditerranéennes, a précisé la préfecture à l'AFP.

Pas de blessé

«L'Abeille Flandre et un autre navire d'assistance sont en route. D'ici une heure, une équipe d'experts devrait également être treuillée à bord», a-t-elle assuré en précisant que les conditions météos étaient bonnes alors que les navires «dérivaient vers large». Aucun des deux navires n'a signalé de blessé.

Le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Flandre a appareillé dimanche matin de Villefranche-sur-Mer (sud-est) pour rejoindre les deux navires «dans l'après-midi», a ajouté la préfecture dans son communiqué.

Le Bâtiment d'assistance, de soutien et de dépollution (BSAD) Jason a également appareillé depuis Toulon. «Ce dernier a, au cours de la matinée, embarqué l'ensemble de ses moyens de lutte contre les pollutions maritimes», a ajouté la préfecture maritime.

Le Centre opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de la ville de La Garde (sud-est), qui coordonne les opérations, avait demandé dimanche matin l'intervention d'un hélicoptère de la gendarmerie pour faire une évaluation technique.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.