Commission d'enquête sur l'incendie à Rouen

France Composée de 21 membres, une commission d'enquête mise sur pied par le Sénat se penchera sur la gestion étatique de l'incendie de l'usine Lubrizol.

Vidéo: l’incendie dans une usine de Rouen

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Sénat a voté à l'unanimité jeudi la création d'une commission d'enquête «afin d'évaluer l'intervention des services de l'État dans la gestion des conséquences environnementales, sanitaires et économiques de l'incendie de l'usine Lubrizol», entreprise classée Seveso, le 26 septembre à Rouen.

Composée de 21 membres, la commission d'enquête, mise en place pour une durée maximale de six mois, se penchera aussi sur l'application des règles auxquelles sont soumises les installations classées «afin de tirer les enseignements sur la prévention des risques technologiques».

(afp/nxp)

Créé: 10.10.2019, 11h23

Articles en relation

L'enquête à l'usine Lubrizol a démarré

Rouen Les investigations ont commencé sur les lieux, où ont brûlé plus de 5000 tonnes de produits chimiques. Plus...

Analyses «rassurantes» sur les fruits et légumes

Incendie à Rouen La ministre de la Santé a dévoilé les premiers résultats des analyses portant sur le niveau de dioxine sur les produits alimentaires, après l'incendie de l'usine Lubrizol. Plus...

L'usine Lubrizol va participer à la réparation

Incendie à Rouen Les agriculteurs et les habitants de la région de Rouen touchés par l'incendie de l'usine chimique vont bénéficier d'un dispositif de solidarité de la société Lubrizol. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.